En développement personnel, il est courant de parler de pensées créatrices. Les pensées se concrétisent dans la réalité, car nous sommes ce que nous pensons.

C’est un peu l’histoire de la « loi » de l’attraction.

Evidemment c’est imagé car il est évident que de penser à un compte en banque bien rempli ne le remplira pas comme par magie. Ça ne vous permettra pas non plus d’attirer une opportunité pour le remplir comme par magie.

Si vous êtes enthousiaste à la loi de l’attraction, ce n’est malheureusement pas en se répétant jour et nuit la même phrase que l’idée va se concrétiser. Et d’ailleurs, rien qu’en y pensant c’est absurde… Par contre vous connaîtrez votre phrase par coeur toute votre vie 🙂

La pensée est un outil de création. Et comme tous les outils, il est nécessaire d’apprendre à l’utiliser. Comme expliqué dans un article précédent, la plupart des gens vivent sous l’emprise de leur Ego. L’égo monopolise la pensée à ressasser les événements du passé ou à spéculer sur le futur.

Ce qui pousse l’Être humain à ne jamais vivre dans le présent et se crée lui-même des problèmes qui impactent bien souvent l’humanité et son environnement.

L’outil, la pensée créatrice, est détourné de sa fonction première par notre Ego pour créer des problèmes quotidien.

Les sportifs, les artistes, les stratèges, les écrivains, les scientifiques, on tendance à mieux utiliser leur pensée pendant les phases de créativité ou de réflexion. La passion pour leur thématique est souvent un point de départ pour canaliser leurs pensées. Ensuite, il s’agit évidemment d’utiliser cet outil dans le respect de ce qui Est et éviter de créer pour détruire. Mais ceci est un autre sujet…

En tant que compositeur, lorsque je crée une musique, cette phase de création est comme si le temps n’existait plus. Ni la faim, ni ce qui se passe autour de moi n’existe. Je suis dans une bulle de créativité ou en ébullition créative 🙂

Certains parlent de « jaillissement », pour définir ces moments de créativité.

Ces moments sont l’expression d’une utilisation créatrice de la pensée. Evidemment, c’est mon expérience en tant que musicien. Mais le fonctionnement est le même pour n’importe quelle activité dans laquelle l’Être humain peut se passionner.

Il s’agit donc de n’utiliser la pensée que lorsque vous en avez besoin et PAS pour spéculer ou ressasser. En faisant ainsi, vous vous sentirez plus léger, plus authentique et vous serez plus heureux au quotidien.

En quelque sorte, vous commencez à lâcher prise.

 

Encore et Toujours l’Ego

Pour que votre outil, la pensée créatrice, soit disponible lorsque vous en avez besoin, il faut faire taire cet Ego qui veut tout le temps monopoliser votre attention.

« Mais attend Lionel ! Qu’est-ce que tu racontes ? C’est MOI qui pense et c’est MOI qui réfléchit. Tu parles comme si l’Ego était une tierce personne en moi ! »

Et oui, c’est exactement ça ! Et lorsque tu dis « c’est moi qui… » c’est ton Ego qui parle.

Le bien, le mal, tout ça n’est que l’expression de cette dualité entre l’Ego et la Conscience qui a toujours existé dans les écrits anciens. La mission de vie de l’Être Humain est donc de faire taire cet égo qui se croit supérieur à… ou la victime de… et qui pousse l’humain à cultiver la différence et la séparation.

Aujourd’hui, l’Être humain arrive à un point culminant de l’Ego et il suffit de se rendre compte des dégâts qu’il a causé dans le monde entier. Et si personne ne se rend compte personnellement de cette emprise au quotidien en soi, l’Être humain finira par s’auto-détruire.

Certains en font tout un cas et cultive cette peur de mourir, mais en fait peu importe ce qui se passe.

Car la conscience aura toujours le dernier mot, elle existera toujours et si elle pense que l’humain ne sert plus à rien, il lui suffira de le balayer d’un revers comme les dinosaures.

Le but de l’Être humain est de co-créer avec cette conscience sur le plan physique (la matière) et d’atteindre un nouveau palier de création et de jouissance de la vie. Jusqu’à aujourd’hui, l’humain s’est exprimé comme peut l’être un enfant en bas-âge. « Touche à tout », fait des expériences improbables etc… Il découvre son environnement.

Il entre maintenant dans son adolescence et s’il ne prend pas conscience de QUI il est vraiment, il terminera en poussière.

 

Les (bonnes) questions sont le point de départ de la créativité et donc de l’utilisation de la pensée créatrice.

Et pour qu’il y ait de bonnes questions, il faut un objectif. Sans objectif, c’est une opportunité pour l’Ego de monopoliser votre outil de création.

Sans entrer dans les détails de la motivation de l’objectif, car la motivation peut aussi être induite par votre Ego (et oui… il est vraiment espiègle). Ceci fera d’ailleurs l’objet d’un autre article.

Il vous faut donc un objectif. Il n’est pas nécessaire d’être aussi précis au début. Car bien souvent, si ce n’est pas tout le temps, un objectif ne se réalise jamais comme vous l’aviez prévu. Ça ne sert à rien de passer des heures à rédiger votre objectif dans les moindre détails.

C’est une perte de temps incroyable et c’est le meilleur moyen de rester inactif.

———–Une longue Parenthèse sur le Développement Personnel

C’est ce qui se passe souvent avec les « experts » en développement personnel. Vous passez des heures à rédiger votre objectif, à faire des tableaux, des découpes de photos pour votre « vision board » et autres… D’ailleurs, ça ne vous fait pas penser au travail que font les enfants à la maternelle ? :-))
Si vous avez 3 ans, okay… Mais si vous êtes adulte il serait temps de revenir à la réalité, au moment présent !

Maintenant que la plupart se sont rendus compte que leurs clients n’arrivaient jamais à atteindre leurs objectifs, ils parlent d’identité. Le soi-disant chaînon manquant pour atteindre un objectif.

De quoi bien satisfaire encore votre Ego à travailler sur une identité. Moi je moi je moi je moi je moi je etc…

Ce qui ne fonctionne pas avec le fait de travailler une identité, c’est que le processus est le même que pour définir un objectif. Il faut définir son identité, la détailler dans ses moindre détails, la posture, les gestes, les mots, les habits et la rédiger. La lire tous les jours. Se comparer à un modèle ou s’inspirer d’une « idole » et de schémas préconçues (un Leader ou chef d’entreprise doit être en costard cravate). Hi hi hi… Si ça c’est pas un schéma préconçu…

« Elevez vos standards » comme disent certains « experts » du développement personnel… Mais les standard par rapport à quoi ou à qui ?

Combien de jeunes « élèvent leur standard » en roulant en berline allemande, en mettant des fringues de grande marque en se privant pour PARAÎTRE aux yeux du monde comme « important »… Alors qu’ils sont justement sans identité et sans argent.

Tout ça encore une fois, c’est l’Ego. Ce n’est pas le divin qui sommeille en chacun de nous qui s’exprime ainsi.

J’ai rencontré un top Leader en MLM qui débordait d’Ego par son attitude. Le visage tiré, sérieux. Comme s’il représentait et supportait le poids de l’unique réussite du monde.

Toutes les personnes jouaient un rôle devant lui lors des séminaires, comme impressionnées devant Monsieur. Même mon Leader à l’époque, qui m’enseignait toutes ses choses issues de Tony Robbins. Il était droit comme un I à sa table. Je ne le reconnaissais pas tellement c’était le jour et la nuit.

Pensez-vous que c’est ça Être sur son chemin de vie ? Jouer un rôle lorsque vous sortez des toilettes 🙂

Tout le monde va au toilette et ça pue ! C’est une phrase de mon Père qu’il me répétait lorsque j’étais impressionné par quelqu’un ou trop timide pour lui demander quelque chose.

Mais c’est aussi et surtout valable dans le monde des adultes.

Ce top Leader m’avait dit lorsque j’était à sa table :
« Toi tu rigoles tout le temps, tu ne prends pas ton activité au sérieux ! »

Pensez-vous qu’en tant que Vietnamien d’origine, le sourire soit une « erreur de la nature » 🙂 ? Se prendre au sérieux c’est ce que font toutes ces personnes qui débordent d’Ego.

La vie c’est justement ne pas se prendre au sérieux pour jouir des choses simples de la vie.

Est-ce que c’est comme ça que je veux être ? Froncer les sourcils et me prendre pour le meilleur de tous les humains ? NON
Et pourtant, ça ne m’empêche pas d’avoir un business, des clients et ne plus jamais être à découvert.

Encore une fois, tout ce Développement Personnel, n’est que la preuve qu’il ne s’agit que de la culture de l’Ego.

Pendant ma période MLM, j’ai pratiqué ces méthodes de développement personnel pour me créer une identité, retrouver confiance et paraître… J’ai aussi vu des centaines de distributeurs les pratiquer aussi. Combien d’après-vous ont réussi à haut niveau ? Aucun pendant mon expérience de 6 ans.

La seule chose qui vous permet de devenir LA personne que vous devez être en parcourant le chemin de votre idéal de vie, c’est jouir de la Vie à chaque instant en étant connecté à l’instant présent et à l’écoute de vos sens pour vivre des expériences qui vous permettent d’évoluer sur ce chemin de votre idéal de vie.

C’est dans la simplicité que vous révélez votre authenticité.

—————-Fin de la longue Parenthèse

 

Comment Utiliser Pleinement Votre Pensée Créatrice ?

Ce qu’il vous faut, c’est donc, un objectif défini dans ses grandes lignes. Cet objectif doit vous inspirer. Il doit sincèrement être de VOUS et avoir un réel intérêt d’exister dans votre vie.

Par exemple : Développer un blog qui génère 1000 euros de revenus parce que cette somme serait un réel plus dans votre quotidien pour voyager, apprendre, vivre de nouvelles expériences…

Chaque désir, chaque objectif que vous inspire la vie, place sur le chemin de l’accomplissement des obstacles ou plutôt des paliers, ce terme est plus approprié. C’est inévitable et obligatoire pour évoluer et expérimenter la VIE.

C’est là tout l’intérêt de vivre, n’est-ce pas ?

Il s’agit donc de définir quelles sont les grandes étapes de l’accomplissement de votre objectif et définir le premier pas.

Ce premier pas, vous devez être capable de le faire immédiatement. Sinon, vous tombez dans la procrastination et votre objectif n’est finalement pas si inspirant à vos yeux.

Ça me fait penser à ma belle-soeur qui a décidé d’arrêter de fumer (pour la énième fois). Une semaine plus tard elle a repris en disant : « je suis déçue de moi (avec un sourire de profiter de sa clope après une semaine) »

Voici ce que je lui ai dit : « Tu ne dois pas être suffisamment déçue de toi, sinon, tu aurais préféré être contente de toi de ne pas craquer au bout d’une semaine. »

Un objectif doit être réel et vous inspirer sincèrement. Sinon, c’est une passade, une mode, parce que vous avez vu ou lu un article sur le sujet. Ou bien vous connaissez quelqu’un qui a décidé une chose que vous souhaitez pour vous (un jour) et par effet de mode vous le suivez.

Vous n’êtes alors pas encore prêt à sincèrement vous plonger dans ce projet. Il vous faut encore un ou plusieurs déclics. Parfois c’est la maladie qui permet d’avoir ce déclic… C’est dommage d’attendre aussi longtemps.

Vous êtes libre d’entreprendre tout ce que vous voulez. Le tout est de savoir ce que réellement vous inspire la vie et pas votre Ego.

Synthèse :

  • Votre objectif doit être sincère et authentique.
  • Une fois que vous avez votre objectif, vous devez déterminer les grandes étapes pour atteindre cet objectif
  • Déterminer ensuite le premier pas que vous pouvez faire immédiatement et faites-le. Ensuite déterminez le prochain pas jusqu’à atteindre la première étape de votre accomplissement.
  • Une fois la première grande étape atteinte, faite la même chose pour atteindre la deuxième étape.

Votre pensée créatrice doit vous servir à déterminer un plan et vos actions. Elle sert aussi à analyser un résultat si celui-ci n’a pas été convenable. Dans ce cas, il faut trouver une autre solution et orienter votre prochaine action.

Le reste du temps, ne pensez plus, soyez dans la contemplation et la jouissance de la vie.

C’est tout bête n’est-ce pas ? Ça paraît tellement bête que la plupart des gens préfères se créer des problèmes supplémentaires 🙂

 

Comment Faire si Votre Objectif est Looonnng à Atteindre ?

Si vous voyez que c’est très long et que vous n’en voyez pas le bout, il n’y a que 2 solutions.

  • Soit vous consacrez plus de temps à atteindre votre objectif
  • Soit vous suivez votre plan initiale pour apprendre ce que la vie veut que vous appreniez

Vous savez, les choses qui doivent être finissent par l’être. Et évidemment, les choses qui ne doivent pas être ne le seront jamais.

Ne vous mettez pas de pression et n’attendez jamais rien ou n’espérez rien de ce que vous entreprenez. Faites-le juste parce que le chemin à parcourir vous semble épanouissant. Le trésor est là.

Alors souriez à la vie et vivez le moment présent en utilisant avec sagesse votre pensée créatrice pour que la véritable « loi de l’attraction » fonctionne 🙂


Lionel
Lionel

Auteur d'une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l'Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être "unique" est une base essentielle pour s'épanouir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.