Qui ne veut pas être heureux dans sa vie ?

Personne ne dirait “Moi, je ne veux pas être heureux dans ma vie et préfère la maladie, la souffrance et mourir seul dans le noir.”

Et pourtant, pour la plupart d’entre nous, nous faisons souvent des choix qui nous détournent du bonheur inconditionnel de VIVRE et donc, de notre épanouissement.

Avec du recul sur l’histoire que je vous ai raconté il y a quelques semaines, j’ai relevé les 3 obstacles les plus importants que j’ai traversé pour retrouver le chemin de l’épanouissement en toute conscience.

Donc, si vous cherchez une voie, un chemin, des réflexions pour vous épanouir, lisez ce qui suit car ça pourrait vous aider.

 

3 Faits Qui Nous Poussent à Nous Infliger des Souffrances Toute Notre Vie

 

1- Ne Pas Être Conscient de Notre Place Dans ce Monde

Pour beaucoup d’entre nous, nous avons du mal à comprendre ce que nous avons à faire sur cette Terre. La vie est courte, l’être humain tente par tous les moyens de la rallonger en jouant à “l’apprenti sorcier”, ils cherchent toute sa vie à prouver sa toute puissance en défiant la nature et lui-même… Ce qui renforce la division et propage la souffrance et la mort.

Dans des discussions “philosophiques” que nous avons tous eu avec un ou une amie à refaire le monde, on en revient souvent à se demander, quelle est notre place dans ce monde.

 

Très souvent, je me suis dit que l’être humain était une sorte de cancer qui ne peut s’empêcher de tout détruire et qu’il ne méritait pas de vivre.

Vous imaginez l’estime de “moi” ?

Comment voulez-vous être heureux et épanoui avec de telles pensées !

 

Une chose est sûre, beaucoup de gens cherchent à être heureux, mais ne savent plus comment faire en voyant tout ce qui se passe aujourd’hui.

Une autre chose qui est certaine, c’est que nous avançons vers un “nouveau monde”. Le chaos (du moins ce qui y ressemble) qui se propage à travers le monde, n’est que les prémisses d’un changement de paradigme.

Ce qui fonctionnait avant ne peut plus fonctionner aujourd’hui. Tous ceux qui luttent pour conserver ça ne font que retarder ce qui doit être en apportant plus de division et finalement encore plus d’engouement vers le changement.

Et donc, tout s’accélère !

Ceux qui ont le pouvoir ne savent tellement plus comment faire qu’ils se tournent uniquement vers leurs profits, leurs orgueils, leurs vanités et inconsciemment ou consciemment, nous poussent vers ce changement de paradigme.

Du chaos émerge toujours l’ordre.

Certains disent “attendre” que ça arrive puis on verra…

Mais en toute franchise, il ne faut rien attendre, mais se mettre dans l’action, pour que ce monde “idéal” émerge. Et ceci commence par Soi.

 

L’être humain a en quelque sorte découvert et développez son pouvoir de création pendant plusieurs milliers d’années jusqu’à en avoir la “grosse tête”. Et aujourd’hui, il est en overdose d’orgueil et de vanité. Il suffit d’allumer la télé ou de lire les journaux pour le constater au niveau mondial.

Si la majorité des êtres humains se reconnectent à ce qu’ils sont vraiment, leur nature profonde, il a une possibilité de se “réveiller” et de commencer à utiliser son pouvoir de création en accord avec ce qu’il est. En accord avec l’univers, la nature, les êtres vivants.

Il a la possibilité, tout comme la nature le fait, de faire preuve d’un Amour inconditionnel pour retrouver une harmonie totale. Et donc sa place dans l’univers.

 

Alors, quelle est notre place dans ce monde ? Que devons-nous accomplir dans cette vie très courte telle que nous la vivons aujourd’hui ?

C’est de nous reconnecter à notre “moi profond”. Nous reconnecter à ce que nous sommes. C’est-à-dire 100 000 milliards de cellules baignées dans du vide qui maintient avec une force incroyable tout ça en harmonie pour faire de nous un Être Humain qui expérimente la Vie.

Ce que nous avons pour la plupart oublié, en créant toutes sortes de choses pour manipuler, contrôler le libre arbitre de chacun par vanité, orgueil et désir de pouvoir, en se croyant, avec son cerveau, supérieur à tout ce qui est, y compris lui-même.

Avec en prime, le paradoxe de se donner bonne conscience de n’être qu’un instrument créé par un ou plusieurs Dieux et d’agir en leurs noms.

 

Chacun est libre de croire en ce qu’il veut.

Mais dans les faits.

Ne sommes-nous pas plus heureux lorsque nous pardonnons, lorsque nous aimons d’un amour inconditionnel nos enfants, nos parents, notre famille, les Êtres vivants et tout ce qui est ?

Ne sommes-nous pas heureux lorsque nous contribuons au développement de l’humanité dans un total respect de tout ce qui est ?

Ça nous permet de lâcher prise, d’arrêter d’interpréter toutes sortes de choses avec notre cerveau que nous ne maîtrisons même pas la plupart du temps et qui bien souvent ne nous concernent pas, pour enfin OSER VIVRE Notre Belle Vie !

Trop de gens vivent dans la peur !

J’ai souvent ressenti :

  • La peur du lendemain
  • la peur d’aller au travail ou celle de perdre mon travail
  • la peur des réactions des autres
  • la peur de moi-même
  • la peur d’être en communauté
  • la peur de croiser le regard
  • la peur d’être jugé
  • etc…

Peut-être que vous avez aussi ressenti ce type de peur… Mais au final !

Est-ce qu’un enfant né en ayant peur ?

Est-ce qu’un bébé de n’importe quelle espèce animale né en ayant peur ?

Bien évidemment NON ! Combien de vidéos sur Youtube montrent un amour, une amitié, un respect sans aucune différence entre un bébé d’une espèce et un adulte d’une autre espèce.

Ça peut paraître utopique, être de belles paroles. Mais c’est pourtant notre seule mission de vie.

Retrouver notre place fondamentale dans cet univers qui n’est que AMOUR.

 

Vous en doutez ?

Est-ce que le brin d’herbe qui se met à pousser dans une fente sur une route goudronnée fait la différence ? Est-ce que ce brin d’herbe se révolte et dit “NON, je ne pousserai JAMAIS ici car ça pue ! Autant mourir !”

La vérité, c’est que la vie s’en fou complètement.

Elle continue, évolue, grandit et aime tout ce qui est. Et techniquement, nous avons été créés ainsi, tout comme ce brin d’herbe ou cette fleur qui peut pousser à des endroits improbables.

Par nature profonde, notre seule mission de vie, est d’Être et d’Agir ainsi en utilisant consciemment notre libre arbitre.

 

Tout ceci ne se fait pas d’un claquement de doigt, c’est un travail de tous les jours, de toute une vie.

C’est petit à petit, un pas après l’autre que chacun de nous faisons dans ce sens, avec notre libre arbitre, qui déclenchera ce nouveau paradigme de l’humanité et lui permettra d’être épanoui en pleine conscience.

Mais ceci n’est pas LA condition pour être heureux. Il s’agit de commencer MAINTENANT à être heureux et épanoui individuellement pour impacter ainsi l’humanité.

J’étais tellement obnubilé par l’orgueil, la recherche du pouvoir, de la richesse, en jouant les “victimes” que dans de rares cas j’ai profité réellement de ce monde et j’ai mis énormément d’années à me rendre compte de la richesse du monde dans lequel nous vivons et qui EST notre maison. Notre paradis.

Notre épanouissement est ici, il suffit d’ouvrir consciemment les yeux et son esprit 🙂
Nous faisons partie de cet univers.

 

Donc, pour résumer cette première partie, ne pas savoir quelle est notre place dans cet univers dont nous faisons intégralement partie, tout comme un quartier d’orange EST une orange, nous amène souvent à faire des choix, des actions qui nous détournent de notre épanouissement.

Il faut donc se reconnecter à Soi.

 

2- Donner Trop D’importance au Cerveau

Le cerveau est une merveilleuse machine capable de faire des choses incroyables ! Nous sommes apparemment loin de percer tous les mystères du cerveau.

Cependant, ça nous dépasse tellement que nous avons pris l’habitude de lui donner beaucoup trop d’importance au quotidien.

Résultat, nous cogitons sans arrêt, nous émettons des suppositions à n’en plus finir, nous interprétons de nombreuses choses externes à nous qui bien souvent ne nous regarde pas et tout ceci nous empêche très souvent d’agir spontanément pour profiter du moment présent.

Et bien souvent, le cerveau émerge en nous de nombreuses idées soutenues par l’orgueil, le pouvoir, la vanité, mais aussi toutes sortes de peurs infondées.

Comme je l’avais rédigé dans un autre article, j’ai souvent donné au cerveau le pouvoir de prédire l’avenir. Cependant, il est INCAPABLE de faire ça et je restais là, à supposer toutes sortes de choses en attendant LA bonne réponse.

Et comme la bonne réponse ne vient jamais, forcément puisque le cerveau n’est pas capable de prédire l’avenir, je n’agissais JAMAIS. Et après je me plaignais que la vie est dure, que le gouvernement ne fait jamais rien, que personne ne m’aime, que les gens sont touts des idiots etc… etc…

J’ai été ainsi pendant plusieurs années et peut-être que vous aussi.

 

Ou alors, on s’imagine tout savoir et nous prenons des décisions basées sur l’orgueil, la vanité et tout ceci nous conduit à un échec cuisant. Tout comme ça m’est arrivé de nombreuses fois.

Mais comme j’étais trop orgueilleux, je ne prenais pas ma responsabilité et je préférais trouver un coupable externe à moi. C’est tellement plus simple de rejeter la faute sur d’autres personnes ou les circonstances 😉

Mais par expérience, c’est que peu importe les circonstances. C’est ce que vous faîtes avec les circonstances qui est important.

Si vous blâmez les circonstances, vous rejetez votre responsabilité et vous attendez que les circonstances vous contrôlent.

 

Le cerveau est capable de créer à partir d’une idée, d’une inspiration, quelque chose d’impalpable mais qui peut exister dans le monde physique si cette idée a suffisamment été construite intellectuellement dans le présent.

Car, une fois tangible dans le présent, une idée peut devenir réalité lorsque nous nous mettons en action.

C’est le pouvoir de CREATION.

 

Par exemple, j’ai l’idée de créer un blog.

Cette idée m’inspire, je pense donc aux différents aspects, techniques, design, communication etc… Ce qui m’amène à construire intellectuellement mon idée dans ses moindres détails (à mon niveau).

Puis une fois que cette idée devient bien concrète dans mon intellect et qu’elle me remplit de joie, je me mets en action en commençant par la première étape.

C’est le même principe pour tout ce qu’à créé l’homme et même certains animaux qui créent des outils.

 

Le cerveau est aussi capable d’analyser avec beaucoup de précisions une situation, un résultat. Ce qui lui permet ensuite de créer une nouvelle possibilité.

Ce sont pour moi, les 2 pouvoirs les plus importants que nous devons accorder à notre cerveau.

Le premier est à utiliser pour créer sa vie. Le deuxième est à utiliser APRES une action pour mieux s’orienter sur le chemin de son idéal de vie.

 

Et oui, généralement nous pensons avant d’agir, ce qui est une très mauvaise chose. Car penser ne crée rien à part des peurs infondées d’une façon générale.

 

Autre exemple :

Je me lève un matin et j’ai l’inspiration de créer une vidéo à mettre sur Youtube. Mais je ne l’ai jamais fait et donc… J’ai peur de me tromper, peur de paraître idiot à l’écran, peur d’entendre ma voix pour la première fois, peur de me voir à l’écran, peur que l’on critique mes vêtements, ma posture, ma voix, ma coupe de cheveux etc…

Vous pouvez en sortir des milliers comme ça 🙂

Donc au final : Je pense, puis ça génère des peurs et je ne fais rien.

Le mieux, c’est que lorsqu’une peur commence à être générée, il faut tout de suite la stopper.

C’est-à-dire, exprimer à haute voix, “c’est n’importe quoi, je n’ai encore rien fait que je cherche déjà à prédire l’avenir. Ce n’est pas le rôle du cerveau !”

Puis vous changer votre focus, vous vous concentrez sur la création de cette vidéo qui vous inspire.

La bonne question est : Qu’est-ce que je dois FAIRE pour réaliser cette vidéo ?

Cette question vous replonge dans des idées créatives et des émotions positives.

 

Un autre point important sur le cerveau, c’est d’apprendre à faire la distinction entre une idée inspirée et une idée créée de toute pièce par le cerveau.

En tant que musicien compositeur, c’est quelque chose de très important dont je me suis rendu compte.

Si par exemple, je décide de créer une musique pour quelqu’un pour générer quelque chose en particulier, cette musique sera pensée et créée de toute pièce par le cerveau. Ce qui, par expérience, ne m’a jamais été très bénéfique au résultat final.

Car au moment de la composition, soit je passe des heures à chercher puis l’idée s’estompe et s’engourdie… Et j’ai perdu tout mon temps.

Soit l’idée aboutit, mais au final, c’est moche et je ne suis pas satisfait.

 

Alors que parfois, j’ai des inspirations qui arrivent sans prévenir. La plupart de ces inspirations doivent impérativement être exprimées maintenant, sinon, elles sont oubliées définitivement.

Certaines inspirations m’amènent à créer un morceau de A à Z très rapidement en quelques heures et d’autres ne sont que des portions d’un morceau que je dois créer en laissant l’idée m’inspirer.

Généralement, c’est le type de morceau qui une fois terminé je me dis OUAAaa ! GENIAL !

Il y a une sorte de “secret” dans ces deux exemples. La vie nous inspire au quotidien.

Les inspirations dénuées de sens et de toutes interprétations mais qui vous font ressentir un bonheur incroyable sont généralement bonnes à suivre car il y a de fortes chances que ce soit comme un panneau d’indication du chemin de votre idéal de vie.

Certains appellent ça l’intuition. Mais c’est pareil, il y a des “intuitions” qui sont générées par le cerveau (l’orgueil, la vanité, le pouvoir, l’égo, la peur).

J’aurai l’occasion d’approfondir ce sujet dans un autre article.

Pour conclure ce deuxième obstacle à votre épanouissement, il faut apprendre à employer l’immense pouvoir de notre cerveau dans des tâches qu’il est capable de faire et qui contribuent à votre épanouissement.

equilibre_entre_spiritualite_et_physique

3- Ne pas Maintenir un Equilibre ACTIF entre Spiritualité et Monde Physique

Cette fois-ci j’aborde un sujet épineux.

Je vais prendre un exemple simple sur l’argent, qui représente très facilement le monde matériel, le monde physique.

Il y a des gens qui pensent que dans la vie, si on n’a pas un minimum d’argent pour se payer un toit, des vêtements, de la nourriture etc… On ne peut pas vivre dans de bonnes conditions. Il faut donc, peut importe ce qu’on fait, travailler pour gagner de l’argent.

Puis il y a d’autres gens qui disent que tout ceci n’est que futilité, que la vraie vie n’est pas dans le monde physique, matériel, avec de l’argent, de la possession et qu’on peut vivre de rien et être heureux.

Et bien saviez-vous qu’aussi bien l’un que l’autre ne peuvent apporter de l’épanouissement ?

Car en fait, on peut vivre coupé de ce monde moderne et partir en ermite dans les montagnes. Mais c’est un extrême qui vous fera forcément sentir un manque à un moment donné.

Ce manque pourrait être l’amour d’une autre personne, se sentir utile, l’interaction physique ou verbale avec d’autres être humains, des animaux etc…

 

Au contraire, on peut vivre en pleine ville, en immersion totale dans le bruit urbain 24H/24H, se sentir seul quand il n’y a pas la télé d’allumée ou s’il n’y a pas d’interaction avec le monde physique. Se voir dans une glace chaque jour, acheter de nouveaux vêtements, avoir un bel appartement en plein centre ville, entendre les gens rire, pleurer, jouer etc…

Mais finalement, ressentir là aussi un manque. Celui de ne pas se retrouver, celui de ne pas être en contact avec la nature, l’air vivifiant et pur de la montagne par exemple. Ecouter les oiseaux, le vent dans les arbres etc…

D’ailleurs, j’ai une anecdote à vous partager. En 2013, je suis parti avec ma femme au Vietnam presque 3 semaines, ce pays est magnifique, tout comme les gens sont merveilleux. Nous avons voyagé du nord au sud.

Mais il y a un truc qui nous a “choqué”, c’est qu’il n’y a pas ou plus de petits oiseaux comme nous en avons en France et en Europe.

Vous ne voyez jamais en pleine nature, de petits oiseaux, genre moineaux en pleine liberté en train de gazouiller. C’est très très très rare…

Par contre, vous rencontrez souvent une cage suspendu en pleine rue à un câble électrique ou un poteau avec un oiseau dedans. C’est le seul que vous pouvez entendre gazouiller.

Même sur la Baie d’Halong vous ne voyez pas de petits oiseaux à part quelques rares rapaces.

 

Tout ça pour dire que, même si vous vous trouvez en pleine nature ou en pleine ville, vous aurez toujours un manque de quelque chose qui va se situer au niveau physique ou spirituel.

Ce n’est pas dans les extrêmes qu’on peut s’épanouir. On peut se convaincre d’être épanoui, mais en réalité, il y a un manque.

De la même manière que l’Univers bouge sans arrêt, n’est jamais statique, tout comme les saisons, il faut un équilibre entre spiritualité et physique.

Nous avons beau être un amas de cellules baignées dans du vide, nous ne sommes pas moins un être physique.

L’univers est fait ainsi.

Une alliance subtile entre énergie et matière. D’ailleurs, les scientifiques commencent à trouver le lien entre la physique quantique et la cosmologie.

Il y a toujours eu séparation entre ceux qui “croient” uniquement en Dieu et ceux qui ne “croient” qu’en les formules mathématiques. Ceci a toujours divisé les Hommes.

En réalité, l’Univers est un mélange subtile de ces 2 mondes. Et il n’est pas question de “Croyance”, mais de réalité physique sur tout ce qui nous entoure et dont nous sommes TOUS constitués.

Pour conclure ce troisième obstacles, si nous ne trouvons pas notre équilibre entre spiritualité et physique, il nous manque une part importante dont nous sommes constituées et qui nous empêche alors d’Être épanoui en pleine conscience.

 

Ce nouvel article sur les 3 obstacles les plus importants à franchir pour s’épanouir est maintenant terminé.

Je n’ai rien inventé, il s’agit purement et simplement d’expériences personnelles que j’ai fini par comprendre avec le temps et parce que je me suis ouvert à toutes sortes d’informations, non pas passivement mais en pratique.

Et franchement, je vous encourage à faire la même chose. Ne croyez pas un seul mot de cet article, mettez-le juste en pratique pour en faire votre propre expérience.

Et si vous souhaitez réagir, partager quelque chose, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager l’article 🙂


Lionel
Lionel

Auteur d’une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l’Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être “unique” est une base essentielle pour s’épanouir.

    1 Response to "Les 3 Plus Grands Obstacles Qui M’ont Empêchés de M’Épanouir"

    • Gary

      Coucou,
      C’est un très bel article que tu as partagé,merci.Je suis du même avis que toi. Je pense que nous sommes les seuls à pouvoir contrôler notre destin et qu’il ne tient qu’à nous de tout faire pour réussir.
      Au revoir

Leave a Reply

Your email address will not be published.