Si jusqu’à aujourd’hui, vous avez toujours considéré comme acquis votre situation actuelle et que vous pensez difficile voire impossible de changer quelque chose dans votre vie pour la rendre meilleure.

Cet article va certainement vous prouver que rien n’est statique ou immobile sauf si vous le décider.

Si vous me connaissez, je vous rassure, cet article n’est pas aussi long que le précédent 🙂

 

La première fois que j’ai eu un livre de développement personnel entre les mains je devais avoir 12 ans.

Ma mère avait acheté un livre via une offre parue dans le TV magasine. Je ne sais pas si ça existe toujours ce type d’offre, mais avant, il y avait une page publicité qui faisait la promotion, soit d’un appareil pour mincir ou se muscler, soit la promotion d’un livre sur le monde du subtil ou la psychologie.

Pouvoir-d-influence-supreme_joseph_marcoulet
La couverture du livre

Cette fois-là, c’était un livre qui s’appelait “Le Pouvoir D’influence Suprême” de Joseph Marcoulet.

Le contenu de ce livre est basé sur des études scientifiques donc rien d’inventé après être tombé dans les escaliers 🙂

Ma mère l’avait pris pour mon beau-père qui faisait un métier très relationnel, mais ça n’est pas du tout son truc et surtout, comme il est superstitieux, il ne valait mieux pas qu’il voit ce livre à la maison…

Du coup ma mère me l’a donné en me disant que ça pourrait m’intéresser (franchement, je la remercie pour ce premier livre qu’elle m’a fait découvrir à cet âge. Ça vaut bien plus qu’une bande dessiné)

Ce livre expliquait que le cerveau pouvait réagir à des mots ou des expressions en imaginant une scène.

Par exemple, si je vous dis de ne pas penser à un Avion volant au dessus des nuages sous un soleil d’été.

C’est trop tard, vous avez déjà imaginé l’avion (au minimum) puis les nuages et le soleil.

 

Donc, le principe de ce livre était basé sur l’autosuggestion à l’aide de mot “image”.

C’est-à-dire être capable d’interagir sur soi, la matière, d’autres humains en répétant des mots clés précis qui forcent le cerveau à imaginer une scène en fonction de ce que l’on souhaite voir se manifester.

Et la répétition de cette projection mentale doit en théorie permettre la réalisation de ce que l’on souhaite.

C’est très similaire à la fameuse loi de l’attraction. Sauf que là, ce n’est pas l’univers qui se met à vos pieds pour exaucer vos voeux tel que certains se l’imaginent au sujet de la loi de l’attraction (ce qui est très prétentieux).

C’est vous qui créez d’abord mentalement ce que vous voulez puis les “choses” se mettent en action pour que ça se manifeste. C’est ce que dit la loi de l’attraction. Sauf que là, encore une fois, ça n’est pas une règle immuable. J’aurai l’occasion de vous en reparler.

Revenons à ce premier livre de développement personnel que j’ai lu.

C’est un livre qui aborde l’état d’esprit au quotidien et de quelle manière vos émotions, votre état d’esprit influence votre santé, votre énergie, vos relations avec les autres chaque jour.

C’était la première fois que je lisais un truc de ce genre et comme j’étais jeune, j’étais très curieux.

 

Mais pourquoi je vous raconte ça ?

En 1987 ou 1988, j’ai fait une énorme crise d’asthme, j’ai failli y passer d’ailleurs et je suis devenu asthmatique les années qui ont suivi.

A l’école, impossible de courir sans ma Ventoline, à l’époque ça s’appelait Berotech. Je faisais des bronchites asthmatiformes à chaque fois que j’étais malade et j’étais comme enrhumé à longueur d’année. Toujours en train de me moucher, d’éternuer etc…

A être essoufflé juste en me levant d’une chaise ou à marcher. C’était vraiment pénible !

J’ai suivi une cure de désensibilisation quelques années plus tard. Il y a eu un léger mieux, mais ça n’a pas été génial !

Et comme après je me suis mis à fumer vers l’âge de 17 ans… Je vous laisse imaginer que ça n’a rien arranger les années suivantes !

Bref, revenons à notre histoire…

Donc, comme j’étais asthmatique, que je faisais des bronchites asthmatiformes et que j’étais comme enrhumé toute l’année, je ne rêvais que d’une chose. Ne plus être malade.

 

Et dans ce livre, il y avait un mot qui influençait le corps en imaginant “obligatoirement” être en bonne santé, c’était le mot PLONGER.

Soit-disant, ce mot, lorsqu’il était lu et prononcé, le cerveau imaginait forcément quelqu’un en bonne santé. Puisque pour plonger, il faut être en bonne santé.

Dans ce livre, il y a tout un tas d’exemples, d’histoires et de pratiques pour toutes sortes de choses du quotidien.

 

J’ai donc testé l’expérience sans y croire mais en pratiquant l’exercice de la meilleure façon que je puisse le faire et avec une totale ouverture d’esprit (ce qui est relativement facile à cet âge).

Chaque matin, chaque midi, chaque soir et dès que je le pouvais, je me répétais ce mot PLONGER PLONGER PLONGER PLONGER etc… pendant une ou deux minutes chaque jour pendant tout un hiver.

 

Alors, d’après-vous quel a été le résultat de cette expérience à mon âge d’à peine 12 ans.

Ce fut la première année de ma vie où je passais un hiver sans être malade. Ni un rhume, ni une bronchite asthmatiforme. OUA !

Tellement heureux, je dévoile le truc à ma mère.

Elle ne m’a rien dit de particulier, je ne sais d’ailleurs pas trop si elle m’a cru sur la méthode, malgré le fait qu’elle ait constater qu’effectivement je n’avais pas été malade cet hiver là.

 

J’ai pris confiance et je me suis dit que tout ce qui était écrit dans ce livre était vrai et que je pouvais influencer TOUT.

Résultat, plus rien ne s’est passé ensuite et l’hiver suivant j’ai été presque aussi malade que les autres années… Mais cette expérience personnelle avait été un succès. Et ça reste gravé. Je sais donc que l’état d’esprit influence la santé.

Avec le recul, je sais aujourd’hui ce qui s’est passé. Pourquoi ça a marché la première fois et pourquoi ça n’a pas marché ensuite. D’ailleurs, ça n’a plus jamais marché (enfin presque)…

 

Vous voulez la réponse ?

Il y a des éléments de réponse dans le texte, de même dans l’article précédent que je vous ai invité à lire le jour de votre inscription sur ma liste en “évolution personnelle”.

C’est à vous de trouver ces éléments car je ne veux pas influencer votre libre arbitre.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que c’est l’état d’esprit au moment présent qui influence l’action elle-même au moment présent qui influence à son tour le résultat futur.

Je le redis car c’est important.

C’est l’état d’esprit au moment présent qui influence l’action au moment présent qui influence à son tour le résultat futur.

En général, la première fois que vous faîtes quelque chose qui vous fait plaisir (avec l’innocence d’un enfant), vous avez le bon état d’esprit et ça fonctionne. Vous connaissez cette fameuse “chance des débutants” quand vous jouez à un jeu avec des amis.

Et bien c’est un peu ça 🙂

D’où l’importance de faire souvent de nouvelles choses. L’Être humain n’est pas fait pour s’enterrer dans une routine. Sinon, il est malheureux. Ce n’est pas notre “rôle” de faire tous les jours la même chose pendant des dizaines d’années.

La vie est courte, elle ne sert pas à se faire chier !

 

Voilà Pourquoi C’est Important de S’intéresser à Votre Evolution Personnelle

Si vous ne progressez pas. Si vous n’évoluez pas. Si vous restez toujours dans ces limites que vous vous êtes imposés avec le temps, vous mourrez à petit feu.

Le corps dit STOP !

Une maladie se déclare (Burn-Out, Cancer etc…) ou un problème physique intervient. Comme soulever tous les jours des tonnes de marchandises tel que je l’ai fait.

Résultat un Dorsago.

Et pour ma femme une discopathie lombaire, un ménisque bousillé, une tendinite aiguë à l’épaule etc…

 

C’est pareil dans les bureaux. Si votre travail n’est pas diversifié, s’il ne vous surprend jamais, s’il ne vous passionne pas, vous entrez dans une routine qui vous détruit. Dépression, ennui, fatigue chronique etc…

L’évolution personnelle, c’est oser changer son point de vue pour en découvrir un autre. Développer un regard différent sur soi, sa vie, ses actions, les résultats obtenus. Mais aussi, oser développer de nouveaux projets, entreprendre, voyager, exister, expérimenter.

 

Lorsque j’étais plus jeune, bien avant mon adolescence, je faisais chaque année une sorte de bilan personnel. Je me disais, il y a un an, tu étais comme ça, tu t’habillais comme ça, tu mesurais comme si, tu prononçais cette expression etc… Et aujourd’hui, tu es comme si, comme ça…

Je constatais mon évolution personnelle.

Avec le temps, ça s’est estompé, puis complètement oublié. Surtout dans ma période après avoir quitté mon premier groupe de musique. Résultat, 10 années d’oublie. 10 années sans aucune évolution personnelle.

Si vous n’avez pas lu l’article sur “Comment sortir de sa prison mentale et s’épanouir” cliquez ici, vous comprendrez ce que je veux dire.

 

Nous sommes tous libre ! Vous êtes libre de faire ce que vous voulez de votre vie. Libre de tout changer si plus rien ne va. Libre de tout recommencer. Libre d’expérimenter de nouvelles choses.

Mais ATTENTION !

Posez-vous les bonnes questions. Sinon, ça fera comme moi avec l’anecdote de mon test du livre raconté plus haut et toute cette période de 10 ans d’oublie total.

Donc, voilà une bonne question à vous poser s’il y a des choses que vous voulez entreprendre ou changer.

Qu’est-ce qui motive votre désir de changer ?

  1. Réfléchissez bien à votre réponse
  2. Prenez une décision
  3. Agissez en prenant pleinement la responsabilité de cette décision. C’est-à-dire, d’aller jusqu’au bout.

Puis analysez le résultat et voyez ce que ça vous inspire 🙂

C’est le début de votre Evolution Personnelle.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et si vous souhaitez réagir, c’est avec plaisir de vous lire et de vous répondre.

 

BONUS : Si vous êtes curieux de lire le livre dont je vous ai parlé plus haut, il existe maintenant en version gratuite PDF. Ah c’est beau la technologie 🙂 Si ça vous intéresse cliquez le bouton ci-dessous.


Lionel
Lionel

Auteur d’une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l’Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être “unique” est une base essentielle pour s’épanouir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.