Si vous avez l’esprit d’entreprise, il est fort probable que vous lanciez votre activité sous le statut micro-entreprise. Ce régime, bien que facilement accessible, nécessite tout de même de vous protéger pour poursuivre votre développement sereinement. Découvrons aujourd’hui quelles assurances obligatoires ou facultatives sont préconisées grâce aux conseils d’un cabinet de courtage en assurances.

Quelles assurances vous protègent en tant que créateur d’une micro-entreprise ?

En qualité de créateur d’une micro-entreprise, trois types de contrats d’assurances s’offrent à vous afin de vous garantir une bonne couverture, ou de garantir à vos proches et à vous-même un minimum de confort. Il s’agit de30

  • la mutuelle santé
  • l’assurance prévoyance
  • la responsabilité civile professionnelle.

Pourquoi adhérer à une mutuelle santé ?

Lorsque vous créez votre micro-entreprise, vous adhérez automatiquement au régime obligatoire de santé. Néanmoins, cette assurance maladie obligatoire ne prend pas en charge l’ensemble de vos frais de santé.

C’est la complémentaire santé qui, comme son nom l’indique, vient compléter les remboursements du régime obligatoire. Elle peut aussi prendre en charge des soins ou actes non remboursés comme les médecines douces ou certains vaccins et médicaments. Notez également que les frais hospitaliers peuvent s’avérer très coûteux sans mutuelle, alors mieux vaut ne pas risquer d’avoir un jour à s’en acquitter.

Enfin, retenez que même si vous êtes en bonne santé, il est important de prendre soin de vous en ne négligeant pas un suivi régulier chez le médecin traitant ou le dentiste par exemple. D’autant plus que l’activité de votre entreprise et votre rémunération, en tant que professionnel indépendant, repose désormais sur vous seul…

Bien que non obligatoire pour les micro-entrepreneurs, la complémentaire santé reste donc fortement conseillée.

 

L’assurance prévoyance pour les travailleurs indépendants

Le contrat de prévoyance est aussi une assurance optionnelle mais conseillée pour les micro-entrepreneurs et tout entrepreneur.

Elle vous protège en cas d’incapacité de travailler ou permet à vos proches de percevoir un capital en cas de décès.

Les indemnités journalières que vous pouvez percevoir en cas d’incapacité de travailler, sans avoir opté pour une prévoyance, restent conditionnelles et infimes.

Avec l’assurance prévoyance, ces indemnités peuvent être calculées et personnalisées pour suffire à subvenir à vos besoins du quotidien. En cas de longue maladie et donc d’incapacité de travail sur le long terme, vous percevrez, grâce à ce contrat, un revenu mensuel que vous aurez aussi personnalisé comme garantie. Et, il en va de même pour le capital décès qui peut être minimal ou plus important selon votre budget. De quoi vous concentrer sur le développement de votre micro-entreprise sans risquer, du jour au lendemain, de vous retrouver en difficulté.

 

La Responsabilité Civile Professionnelle en micro-entreprise

Selon votre activité, la Responsabilité Civile Professionnelle peut-être obligatoire ou simplement vivement conseillée. Cette assurance vous protège si vous, votre matériel ou votre local cause des dommages à un tiers dans le cadre de votre activité professionnelle. Ce peut-être surtout un risque pour les micro-entrepreneurs qui effectuent leur mission chez les clients ou qui reçoivent des clients, fournisseurs ou collaborateurs dans leur bureau, local ou atelier dédié à l’activité professionnelle.

Retenez que les dommages causés à un tiers peuvent entraîner des frais conséquents que vous devrez prendre en charge car c’est votre responsabilité professionnelle. Cette assurance vous évite donc, à nouveau, d’avoir à faire face à des dépenses inopinées.

 

Protégez vos biens en micro-entreprise avec des assurances spécifiques

  • L’assurance multirisque professionnelle

Si vous détenez ou louez un local, un bureau ou un atelier à usage professionnel, vous devez l’assurer comme à l’image de votre assurance habitation personnelle. Cette assurance multirisque professionnelle vous couvre en cas de dommage ou sinistre comme un cambriolage, un incendie, une catastrophe naturelle, etc. Vous avez même la possibilité de protéger vos marchandises ou votre matériel disposés dans ce local ou cet atelier.

 

  • La garantie perte d’exploitation en cas d’impossibilité de travailler sur votre lieu de travail

Il peut arriver que suite à un incident, vous ne puissiez plus travailler sur votre lieu de travail habituel. Cette assurance non obligatoire vous couvre de ce risque. Elle vous offre notamment en garantie un soutien financier pour vous aider à payer votre loyer, compenser votre perte de chiffre d’affaires ou encore une éventuelle perte de marchandises ou de matériel professionnel.

 

  • L’assurance automobile professionnelle

Si vous avez un véhicule dédié à votre activité professionnelle, vous devez l’assurer à ce titre en précisant bien l’usage professionnel à votre assureur. Cette assurance est bien entendue obligatoire comme dans la vie personnelle. Si vous utilisez votre voiture personnelle pour votre activité professionnelle, il suffit généralement simplement d’avertir votre assureur de cette double utilisation.

 

D’autres assurances de niche en réponse aux besoins des micro-entrepreneurs

Selon votre activité professionnelle, il est aussi possible que vous ayez besoin d’autres assurances obligatoires et plus spécifiques. C’est par exemple le cas des artisans qui doivent souscrire une assurance décennale pour garantir les travaux réalisés. D’autres secteurs d’activités nécessitent des assurances spécifiques, vous en êtes normalement avertis lors de votre déclaration en micro-entreprise ou lors du stage d’informations.

 

Conseil simple et à retenir en matière d’assurances

Sachez que la plupart des contrats d’assurances sont personnalisables. Le but de votre conseiller en assurances est de bien cibler vos besoins afin d’identifier une solution qui y répondra au mieux tout en respectant votre budget.

C’est pourquoi, demander plusieurs devis et comparer à la fois les prix avec les garanties ou options est recommandé.

Prenez le temps de bien vous assurer pour ensuite vous consacrer sans crainte au développement de votre activité !

Sources et références :
https://bonne-assurance.com/mutuelle/actualites/2016/10/17/bien-choisir-sa-mutuelle-en-fonction-de-son-profil/


Lionel
Lionel

Auteur d'une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l'Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être "unique" est une base essentielle pour s'épanouir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.