Cet article est le premier sur le développement personnel que j’écris, c’est aussi le plus long que j’ai jamais écrit et c’est aussi celui qui, je pense, va vous choquer le plus 🙂

Il y a quelques années, je pratiquais une activité de marketing relationnel dans le bien-être. J’ai été confronté à certaines peurs dû à un manque de confiance en moi qui m’empêchaient de faire certaines actions pour développer mon activité.

Un ami coach en PNL, m’a conseillé de suivre un de ses séminaires pour booster ma confiance.

Après ce séminaire, j’avais effectivement boosté ma confiance et ça m’a plutôt bien aidé pour la suite.

Mais, si vous avez déjà effectué ce type de séminaire, vous savez que « l’effet de confiance » ne dure pas dans le temps et à un moment, vous vous retrouvez presque dans le même état qu’avant. Avec vos peurs, vos idées reçues etc…

Pour vous donner une image, mettons que votre niveau de peur est de 10/10. Après le séminaire le niveau descend à 5/10 puis quelques mois après, cette peur remonte à 8/10.

Autrement dit, ce type de séminaire n’aide pas sur le long terme.

Après on m’avait expliqué que je devais planifier mes actions et trouver toutes les raisons d’atteindre mon objectif. Même si j’avais tout planifié, même si j’avais réalisé un « vision board », même si j’avais rédigé une identité personnelle de la personne que je voulais devenir etc…

Tout ça n’a rien donné de concret et peut-être que pour vous aussi… ?

Par expérience, j’ai déterminé 2 éléments importants qui permettent de dépasser ses peurs :
La passion et le plaisir.

La passion, n’est pas quelque chose qui se commande ou se déclenche en appuyant sur un bouton. La passion, c’est comme l’amour. Vous ne pouvez pas aimer quelqu’un sur demande.

Soit on ressent, soit on ne ressent pas.

Dans le marketing relationnel, la plupart des top leaders vous disent que vous devez vous passionner pour votre activité si vous voulez réussir. Or, ça ne marche pas, pour cette simple raison que je vous ai donnée. La passion ne naît pas sur commande.

Pendant mes années de carrière musicale, j’ai fait de nombreux concerts. A chaque fois j’avais une peur de monter sur scène et me retrouver face à des centaines de personnes.

Est-ce que ça m’a empêché de monter ? NON

La raison était simple, j’étais passionné par ce que je faisais et je prenais un réel plaisir à jouer de la musique.

Depuis tout petit, j’ai toujours donné de l’importance à mes passions, à ce que j’aimais faire. C’est peut-être ce qui m’a conduit à me poser certaines questions pendant mon expérience en marketing relationnel…

Cette passion, ce plaisir, c’est ce qui doit vous porter au-delà de vos peurs.

Mais il y a autre chose que vous devez savoir en plus de ces 2 éléments, pour dépasser toutes vos peurs durablement d’un claquement de doigt. Car la peur est présente dans notre quotidien et parfois elle nous empêche tout simplement de vivre.

La passion et le plaisir, sont un moteur d’action.
Mais comment ressentir cette passion et ce plaisir en dehors des activités qui vous passionnent ?

Car la peur, comme je l’ai noté plus haut, est partout dans notre quotidien.

Il y a peu de temps, j’ai eu l’occasion d’apprendre quelque chose qui a changé complètement ma perception de la vie.

 

Une Découverte Scientifique Pour Supprimer Vos Peurs et Plus…

Nassim_HarameinAvec ma compagne Myriam, nous avons assisté à un séminaire donné à Paris dans lequel un scientifique renommé, Nassim Haramein, est venu partager ses découvertes (cliquez ici pour voir une vidéo complète sur ses découvertes).

Je précise que je ne suis pas un scientifique, je vais vous partager uniquement ce que j’ai appris et ensuite ce que j’ai expérimenté.

L’être humain est constitué de 100 000 milliards de cellules qui sont elles-mêmes constituées de 1000 milliards d’atomes… Si l’univers, la vie, la matière, n’était qu’un hasard, ces 100 000 milliards de cellules ne pourraient fonctionner, interagir ensembles pour que notre corps soit ce qu’il est.

il n’y aurait pas non plus, autant de régularité, d’adaptation et d’évolution des espèces.

Donc, rien n’est dû au hasard.

Il a aussi été prouvé scientifiquement que l’univers et tous les êtres vivants, les objets etc… Baignent dans du vide.
Ce vide est aussi bien dans l’infiniment grand que dans l’infiniment petit.

Ce vide qui compose toute la matière organique et minérale est un lieu d’échange d’informations d’après certains scientifiques. Ne me demandez pas tout ce qui y est échangé, je n’en sait absolument rien…

Mais d’après Nassim Haremein, un proton détient toute la connaissance de l’univers en lui car il serait connecté à tous les autres protons de l’univers. Pour plus d’informations sur le sujet, je vous invite à visionner la conférence passionnante de 3 heures donnée par Nassim (mais regardez la après avoir visionné l’autre vidéo plus haut).

Autrement dit, l’être humain, tous les êtres vivants (animaux, insectes et végétaux), toute la matière minérale, détiennent toute la connaissance de l’univers en eux parce que nous sommes tous constitués de protons.

Et franchement, en toute objectivité, la vie humaine, à l’échelle de l’univers, est bien trop courte pour être vécue en galère. Un enfant ne né pas triste par nature. Rien n’est dû au hasard.

Nous avons donc tous, forcément une destinée remplie d’abondance, de jouissance et d’expériences. Chacun à notre niveau.

Un enfant, profite de la vie à chaque instant. Il écoute ses intuitions, ses ressentis pour vivre des expériences au quotidien. Ces expériences lui permettent de grandir et d’évoluer.

L’être humain, en grandissant, finit par trop donner d’importance à son cerveau. Or, il est loin d’être parfait ce cerveau et surtout, il nous donne une fausse interprétation de la réalité.

Les peurs, les pré-jugés, les idées reçues, l’éducation, l’imagination, les comparaisons aux autres, les illusions etc… Tout ça conditionne notre cerveau et donc, nos décisions, nos expériences et nos vies en tant qu’adulte.

Nous avons alors le choix d’écouter notre cerveau ou notre conscience d’être, cette petite voix interne qui parfois nous pousse à agir, sans savoir pourquoi.

En fait, nous avons tous le pouvoir du libre arbitre et chacun de nous pouvons exercer ce pouvoir dans notre quotidien pour nous guider ou non vers la vie pleine de jouissance et d’abondance qui nous a été prévue. Car, encore une fois, rien n’arrive par hasard.

Je sais que c’est un peu compliqué à comprendre. Mais il ne faut pas me croire, mais au contraire, expérimenter.

Après le séminaire, j’ai expérimenté des actions motivées par mes ressentis et PAS mon cerveau. Ces moments ont été magiques et remplis d’amour, de joie et de passion.

Cette expérience, me fait dire que notre idéal de vie ne se trouve pas en écoutant notre cerveau. Mais au contraire, en apprenant à écouter nos ressentis, nos intuitions, notre coeur, notre conscience d’être.

Penser et agir, n’est pas la bonne solution. Et c’est pourtant ce que la plupart des séminaires en développement personnel nous poussent à faire.

Commencer par penser induit des raisons d’agir ou pas qui sont conditionnées par notre cerveau. Le moteur étant bien souvent la peur, la fierté, l’orgueil, la compassion, la colère etc… Autrement dit, tout ce que le cerveau génère.

Toutes ces raisons ne sont pas légitimes. Elles sont induites par un cerveau qui au fond, n’est capable d’interpréter qu’une réalité virtuelle. Celle de la matière.

L’univers nous pousse à agir avant de réfléchir, car tout ce qui compose l’univers, nous y compris, sommes composés de particules en mouvement.

Lorsque vous posez un verre sur une table. Votre cerveau dans sa réalité virtuelle, vous indique que l’objet est statique.

Mais si vous regardiez à l’infiniment petit la matière qui compose le verre, vous verrez qu’il est composé d’atomes qui sont composés de vide en très grande partie, puis de protons, de neutrons et d’électrons en mouvement.

Tout est en mouvement constant. De même qu’une personne allongée, donne l’impression d’être statique, mais à l’intérieur tout bouge. Le sang circule, les organes fonctionnent etc…

Un être humain ne peut passer toute sa vie sans vivre des expériences et apprendre d’elles pour grandir, évoluer et transmettre. C’est dans notre nature. Dans le cas contraire, nous nous ennuyons et nous sommes malheureux.

Il faut donc d’abord Agir en fonction de nos ressentis, de notre conscience d’être pour vivre des expériences nouvelles et ensuite, Réfléchir pour analyser les résultats afin de progresser, évoluer.

Ainsi, nous sommes capables de transmettre et de contribuer positivement à la vie d’autres personnes.

C’est en agissant ainsi que nous devenons qui nous sommes vraiment. Des êtres avec le pouvoir du libre arbitre et une belle vie toute tracée à expérimenter.

Mais le challenge, c’est justement de trouver le chemin de cette belle vie.
Et c’est en exerçant notre libre arbitre que nous sommes capables de nous placer sur ce chemin ou non.

Je vais vous partager une expérience de vie qui illustre parfaitement bien ce que je viens de vous partager.

 

Au début de mon adolescence, je me suis passionné par la musique et j’ai appris à jouer de la guitare électrique en 6 mois, seul, mieux que mon cousin qui avait 5 ans de conservatoire à cette époque.

Puis, j’ai ensuite monté un groupe de musique. Ce groupe marchait plutôt bien en local, on avait quelques fans et nous nous laissions guidés par notre passion pour la musique

Mais un jour ce groupe s’est arrêté.

La raison, c’est que, à un moment donné, j’ai pris la décision de rejoindre un autre groupe de musique. Ce groupe faisait une musique que j’aimais beaucoup et ils avaient une ambition que je convoitais moi aussi.

En apparence, cette décision était prise par passion pour la musique.

Mais en fait, avec le recul, et depuis que j’ai assisté à ce séminaire, je me suis rendu compte que j’avais surtout pris cette décision par orgueil, fierté et intérêt. Au fond, tous les membres de ce nouveau groupe fonctionnaient comme ça… Mais je ne m’en rendais pas compte, de même que, eux aussi.

 

Sans m’en rendre compte, je venais de prendre une décision motivée par mon cerveau et non « mon ressenti ».

Le résultat de cette décision, j’aurai pu m’en rendre vite compte, mais ça n’a pas été le cas et j’ai persisté dans cette voie de nombreuses années.

Le résultat c’est que plus les années passaient, plus je perdais ma passion pour la musique, je devenais très négatif, je passais mon temps à me plaindre, j’en suis même devenu SDF pendant presque 2 années… Je n’évoluais plus, je ne progressais plus…

Sur la fin, nous ne faisions même plus de concerts, même plus de répétitions entre nous…

Et croyez-moi plus vous persistez dans la mauvaise direction, plus vous êtes malheureux… La vie sait vous le faire savoir 🙂

Elle place de temps en temps, des indices pour vous aider à remonter la pente et vous remettre sur le bon chemin, celui de votre idéal de vie. Mais si vous avez pris l’habitude d’écouter tout le temps votre cerveau, vous ne voyez pas ces indices.

 

Jusqu’au jour où j’ai rencontré ma femme, Myriam. Elle m’a permis, de me sentir à nouveau vivant. L’amour est un sentiment très pur et tout comme la passion ou la joie, c’est un sentiment qui ne se commande pas.

Soit on le ressent, soit on ne le ressent pas.

Et petit à petit, j’ai redécouvert les joies de la passion. Ma rencontre avec ma femme Myriam a été un déclic et une opportunité de commencer à me remettre en question.

Je venais tellement d’un gouffre lointain, qu’il m’a fallu plusieurs années pour remonter la pente.

Aujourd’hui et depuis ce séminaire, j’ai conscience que rien n’arrive par hasard, même cette expérience qui a durée plus de 10 ans et même cette rencontre avec ma femme Myriam.

Est-ce que je dois regretter mes choix ? Pas du tout ! Au contraire, il y a de belles leçons à tirer de tout ça et je m’en sers aujourd’hui pour développer mon blog Une-Vie-Geniale.com

Dont le message général de ce blog est le suivant :
C’est en exerçant vos passions, en écoutant vos ressentis que vous vous placerez sur le chemin de VOTRE vie géniale.

 

En conclusion, ne vous laissez pas berner par votre cerveau.

Ne convoitez pas le succès des autres, ne prenez pas des décisions d’agir motivées par l’argent, la peur, la honte, la fierté, l’orgueil etc… Car c’est le cerveau qui commande, et c’est le meilleur moyen de vous écarter de la belle vie dont vous êtes destiné.

Le cerveau est notre pire ennemi.

Le cerveau doit intervenir uniquement après une action, pour comprendre le résultat qui a été généré et en tirer une leçon pour progresser. C’est dans notre nature, d’évoluer, d’expérimenter, d’apprendre, de profiter de la vie.

C’est l’objectif de notre passage sur terre.

Chacun à notre niveau, peu importe où nous sommes et l’éducation que nous avons, si nous apprenons à écouter nos ressentis, nos intuitions, nous vivrons des expériences de vie qui amènerons à lâcher prise et vivre tout simplement une belle vie.

 

Supprimez Vos Peurs Durablement

depasser-ses-peursTout ce que vous avez pu lire jusqu’à présent, n’est que mon interprétation personnelle suite à notre expérience personnelle avec ma femme Myriam. Et comme, je ne suis pas un écrivain, les mots utilisés ne sont peut-être pas les meilleurs pour exprimer tout ça…

Ce que vous devez aussi savoir, c’est que, je n’ai jamais cru en dieu, ni jamais adhéré à une religion. Cependant, je respecte toutes les croyances de chacun.

Nous sommes libre d’exercer notre pouvoir du libre arbitre comme bon nous semble.

Donc, pour en revenir à la peur, le sujet de cet article 🙂

 

Imaginez simplement ceci :

Si vous considérez que tout est écrit à l’avance, que votre libre arbitre peut vous amener à entrer ou sortir du chemin qui mène à votre idéal de vie. Tel que j’ai pu par exemple, l’expérimenter. Si pour vous c’est une réalité.

Alors, la prochaine fois que vous ressentirez de la peur, posez-vous cette simple question :

Qu’est-ce qui génère cette peur ? Est-ce mon cerveau ou un ressenti ?

 

Par exemple :
Au début de mon activité en marketing relationnel, j’avais peur d’appeler un prospect au téléphone. J’avais peur qu’il me dise non, j’avais peur de ne pas pouvoir répondre à une question ou une objection etc… Du coup, je n’agissais pas ou très très peu…

Au fond, toutes ces peurs sont générées par mon cerveau. Et comme je vous l’ai dit, il ne faut pas écouter son cerveau.

Donc je balaye toutes ces peurs qui sont générées par une machine biologique dont son travail n’est pas de guider ma vie mais guider chaque composant de mon corps pour qu’il fonctionne correctement.

Ce n’est pas le cerveau qui guide mon corps, c’est moi qui ordonne à mon cerveau où je veux aller.

Donc, à partir de là, en considérant que tout est écrit et que vous n’écoutez pas votre cerveau.
Il vous reste quoi ?

Un ressenti, une intuition ou un désir.

Est-ce que ce désir, m’indique d’appeler ou non mon prospect ? Si oui, alors j’appelle, car il y a une expérience à vivre absolument géniale qui va me permettre de progresser.

Si non, alors je n’appelle pas.

C’est tout bête, mais c’est de cette manière qu’on fonctionne quand nous sommes enfants. Et ça marche très bien, on est heureux, les bobos s’en vont très vite et on évolue.

En tant qu’adulte, il faut faire table rase de tout ce qui s’est passé avant dans votre vie.

Ne vous posez plus de questions avant d’agir, agissez tout simplement, ressentez les expériences que vous vivez et analysez chaque résultat de vos actions avec votre cerveau. Tirez-en une leçon positive tout le temps. Car c’est ce que la vie nous demande à tous.

Vivez le moment présent et vous allez voir que naturellement vous vous placerez sur le chemin de votre idéal de vie.

Puisque tout est écrit, vous n’avez aucune peur à avoir, mais au contraire que des expériences géniales à vivre !

 

Autre exemple :
Si vous ressentez le désir de parler à une personne que vous ne connaissez pas, juste parce que vous le ressentez. Alors, parlez-lui, vous allez certainement vivre une expérience qui vous permettra d’avancer sur votre idéal de vie.

Alors que si vous laissez votre cerveau décider, vous allez commencer à vous poser tout un tas de questions avant d’agir qui vont soit vous empêcher d’agir, comme par exemple, penser que cette personne à une « sale tête », qu’elle est mal habillée et donc qu’elle ne doit pas être d’une certaine façon etc…

Ou alors, comme vous êtes timide, vous allez vous demander, et si je dis ça qu’est-ce que cette personne va penser de moi ?
Etc… Etc…

Le cerveau commande et vous empêche d’être.

 

N’oubliez jamais que la peur génère de l’insécurité. L’insécurité génère des restrictions. Les restrictions génèrent moins de liberté.

Si vous en doutez, demandez à un prisonnier ce qu’il pense de sa prison haute sécurité !

Pourquoi croyez-vous que les gouvernements parlent toujours d’insécurité ?
Pour justement vous priver de liberté…

Donc osez vivre votre vie, osez être qui vous êtes et il n’y a plus de peur.

 

Mais attention ! Il y a une mise en garde.

Le cerveau est très vicieux et parfois vous pouvez avoir l’impression que vous n’écoutez pas votre cerveau et pourtant c’est le cas…

Ça demande donc, de l’entrainement, de la régularité et beaucoup d’enthousiasme au quotidien pour vous connecter à votre conscience d’être.

Je suis au tout début de mes expériences, mais franchement, vous n’imaginez pas à quel point ma femme et moi on se sent plus libre et en confiance avec l’avenir peu importe ce qui se passe.

J’espère que cet article vous aidera à dépasser vos peurs avec sagesse. A mieux écouter et exprimer qui vous êtes vraiment.

Si vous souhaitez réagir à cet article, sur les idées abordées, laissez un commentaire, c’est avec plaisir de vous lire et d’échanger avec vous 🙂


Lionel
Lionel

Auteur d'une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l'Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être "unique" est une base essentielle pour s'épanouir.

    5 replies to "Comment ne Plus Avoir Peur d’Agir et Retrouver une Confiance en Vous ?"

    • Fabi'N

      le partage !!! tellement bon … je vous invite alors avec empressement d’aller vers la voie toltèque. Les accords sont un outil puissant que ce soit pour la vie professionnelle ou la vie privée, pour moi une grande découverte ! à mettre entre toutes les mains. Je viens de faire un atelier pour mettre en pratique (excercices de groupes), du concret, et comme tout outil en DP, il faut pratiquer au quotidien.
      Au plaisir de vous rencontrer un jour … depuis ma volonté de bouger (juin 2015), je veux dire passer à l’action après les lectures et visionnages d’une série de vidéos, je m’aperçois que ma vie change. Et j’en suis encore plus motivée 🙂

    • Fabi'N

      Beaucoup d’informations intéressantes dans votre article sur le ressenti, l’Etre, la Présence, les indices, les pensées (celle qui vienne de notre cerveau …), le lâcher-prise, etc. Je vous suis « plus ou moins » depuis 2 ans (+-), et, comme vous parlez d’indices, je me fais plaisir à vous dire que vous avez été un de mes indices sur la voie du développement personnel, j’ai lu votre livre « une vie géniale » (sur le marketing de réseau, puis j’ai visionné vos vidéos, je prends le temps de lire vos articles, et de fil en aiguille, je m’aperçois que j’ai trouvé une nouvelle « passion » – ce n’est sans doute pas le meilleur mot, disons, que j’ai une réelle intention d’approfondir les outils du développement personnel. Il en existe tellement … mais finalement, tous les outils mis à notre disposition ont les mêmes fils conducteurs : la Présence et l’Amour. Aussi, je pense que la plupart des coachs de vie s’inspire (entre autres) sur les ouvrages du célèbre Eckart Tolle, des 4 accords Toltèques (et le 5ème), etc.
      Je suis au début d’un changement de vie, çà je le sais.
      Pour finir mon message, merci pour toutes les vidéos,et articles que vous proposez en langage clair, à la portée de tout un chacun. Personnellement, je sens bien qu’il y a du vécu, de l’expérience, super témoignage 🙂
      Fabi’N

      • Lionel

        Merci infiniment Fabi’N pour votre partage et votre gratitude.
        Je ne connaissais pas les accords Toltèques, c’est tellement nouveau pour nous !

        Toute les réponses se trouvent en nous et je vous souhaite une belle aventure dans votre changement de vie.

        A bientôt sur le blog ou Facebook 🙂

    • Jean Bernard

      Vraiment génial!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.