Le terme « infopreneur » est de plus en plus utilisé. Mais il est encore très peu connu, selon Google et au moment où je rédige cet article, il y a à peine plus de 850 recherches mensuelles en francophonie sur le sujet de l’infoprenariat.

Ce qui prouve que ce métier n’est pas encore bien connu. De même, il y a tout juste 5 ans, le blogueur professionnel n’était pas du tout reconnu en francophonie.

L’infopreneur fait partie des nouveaux métiers de l’internet. Il est l’un des plus rentables puisqu’il évolue dans l’industrie des produits dématérialisés. C’est-à-dire la vente de produits d’informations au format Vidéo, Audio, Document, Logiciel, Web conférence etc…

Autrement dit, des produits qui s’exécutent et/ou se téléchargent sur internet.

La rentabilité de ce type de produit est énorme puisqu’il est aujourd’hui très facile de créer une vidéo, un audio ou un livret téléchargeable pratiquement gratuitement.

Vous allez me dire…Mais pourquoi payer pour un produit qui est (presque) gratuit à la conception ?

La raison est simple, pour le contenu.

C’est un peu le principe du consulting ou du mentoring. Un consultant dispose d’une expérience dans un domaine qui peut aider d’autres personnes à progresser dans ce même domaine et certains niveaux d’expertises se monnayent très cher.

 

Voici un exemple :
Après avoir pris 20 kilos en 2 ans. Je suis resté en surpoids pendant plus de 4 ans. En 2011, j’ai décidé de perdre du poids car je n’étais vraiment pas bien physiquement.

C’est ainsi que j’ai perdu 14,5 kg en 2 mois en suivant un programme simple de contrôle de poids sans me priver.

Pour aider d’autres personnes en surpoids comme moi, je décide de créer un livre téléchargeable qui partage mon expérience et ma méthode.

Imaginez que vous êtes aussi en surpoids et que vous avez essayé de nombreux régimes sans résultat. Vous n’en pouvez plus et il faut absolument une solution à votre problème de poids.

-> Combien seriez-vous prêt à investir pour connaître le programme que j’ai appliqué pour perdre ce poids et le stabiliser ?
-> Combien seriez-vous prêt à payer pour résoudre votre problème de poids qui vous rend la vie épouvantable ?

Si mon livret peut vous permettre de changer ou prolonger votre vie en perdant du poids, vous êtes certainement prêt à payer pour cette connaissance.

Voilà ce qu’est un infopreneur. C’est une personne qui vend son savoir, son expérience personnelle pour aider d’autres personnes à progresser par le biais de produits d’informations téléchargeables.

Ce métier s’adresse aussi bien aux professionnels (Consultant, Coach, Auteur, Formateur etc…) qu’aux particuliers passionnés par une activité ou un hobbys. Mais aussi à ceux qui ont trouvé une solution à une situation difficile.

Vous ne le savez peut-être pas, mais votre savoir vaut de l’or.

Si ça vous tente de démarrer votre entreprise en tant qu’infopreneur, lisez l’article suivant -> Trouver une idée d’entreprise sur internet.

 

Infopreneur Business Plan

Voici un avantage considérable avec ce métier… Là où dans la plupart des modèles d’entreprise on vous demande toujours un business plan. Ici, dans l’infoprenariat, vous n’avez pas besoin d’un business plan.

Une étude de marché Express suffit largement pour vous lancer. Je donne une méthode simple et rapide dans le programme D.B.A.L

De plus, vous pouvez démarrer votre entreprise en tant qu’infopreneur avec un budget ultra limité. En fait, ce qui compte, c’est la valeur de ce que vous avez à partager.

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer le métier d’infopreneur ?

Les qualités de l'infopreneur-> Pour être Infopreneur, la première des qualités à mon avis, c’est l’empathie.

Car votre objectif premier en tant qu’infopreneur, c’est d’aider les personnes qui cherchent une solution à un problème que vous avez vous-même vécu et résolu.
L’empathie va vous permettre de comprendre exactement ce que traverse votre client potentiel et comment vous pouvez l’aider efficacement grâce à votre expérience.

-> La deuxième qualité importante pour être Infopreneur, c’est à mon avis, la générosité.

C’est d’ailleurs ce qui fait la différence avec une certaine catégorie d’entrepreneurs. (Ceux qui démarrent une entreprise uniquement pour gagner de l’argent au détriment du bien-être des clients).

Les infopreneurs font partie de la nouvelle génération d’entrepreneurs.

Le partage, la générosité, la contribution à un monde meilleur, font partie de la nouvelle génération d’entrepreneurs. Les infopreneurs de qualité font partie de cette génération.

-> La troisième qualité, c’est la passion.

L’infoprenariat est une industrie dans laquelle il faut être passionné si vous voulez atteindre l’excellence et faire progresser votre entreprise. Votre savoir vaut de l’or uniquement si vous le mettez en pratique et que vous le faîtes progresser.

A mon adolescence, j’ai été passionné par la guitare électrique. J’ai appris à en jouer en partant de zéro. En 6 mois, j’en jouais mieux que d’autres en 5 ans de conservatoire.

A ce moment-là, j’étais vraiment passionné. J’aurai pu donner des cours de guitare et enseigner mon expérience. Aujourd’hui, je ne me sens plus du tout passionné comme avant.

Malgré tout, je pourrais très bien créer un programme de formation en ligne sur la façon dont j’ai appris cet instrument. Mais quel est l’intérêt si je ne suis plus autant passionné qu’avant ?

Sans passion, vous ne donnez aucun sens à votre activité et vous ne pouvez pas être engagé à aider d’autres personnes à progresser.

Le métier d’infopreneur est un métier d’éthique. En tout cas, c’est mon avis.

 

Mais comme toute industrie, il y a toujours des petits malins qui ne pensent qu’à l’argent et utilisent des stratégies marketing efficaces pour manipuler et vendre de la merde en tant qu’infopreneur.

Si c’est la vision que vous avez du business sur internet, nous n’avons malheureusement rien en commun et vous n’avez rien à faire sur ce site (autant que ce soit clair).

Une petite parenthèse concernant la passion, il y a un cas particulier, c’est l’affiliation.

C’est un domaine souvent lié à l’infoprenariat, puisque l’affiliation c’est vendre les produits d’autres personnes (généralement des infopreneurs) en échange d’une commission sur chaque vente.

Vous pouvez donc très bien lancer un blog dans une niche marketing (un segment très ciblé d’un marché) et vendre des produits d’affiliation de qualité sans forcément être passionné.

Toute la gestion du blog peut être sous-traitée.

C’est d’ailleurs pour ça qu’on dit en général qu’il est plus « facile » ou plus « rapide » de gagner de l’argent sur internet avec l’affiliation. C’est comme ça que j’ai gagné mes premiers euros 🙂

La règle d’or est de vendre des produits de qualité pour optimiser vos revenus. Il faut donc bien choisir vos produits affiliés.

 

Comment exercer le métier d’infopreneur ?

Infopreneur Business Model ou comment exercer le métier :

Ce dernier point est très important. Il est impossible d’être infopreneur si vous n’apprenez pas le marketing internet. Le business d’un infopreneur fonctionne s’il y a des stratégies marketing éprouvées mises en place.

Sans cette compétence, c’est comme ouvrir une pizzeria sans savoir attirer des clients.
Vous savez faire d’excellentes pizza, peut-être les meilleures de votre ville, mais personne n’est au courant…

Résultat, vous fermez boutique…

Pour approfondir le métier infopreneur et lancer un blog pro cliquez ici

Est-ce que le métier d’infopreneur vous tente ? De quoi avez-vous besoin pour démarrer dans infoprenariat et faire partie des infopreneurs success stories ?


Lionel
Lionel

Auteur d'une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l'Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être "unique" est une base essentielle pour s'épanouir.

    11 replies to "Qu’est-ce qu’un infopreneur et l’infoprenariat ?"

    • Maxence

      Bonjour, je m’intéresse de près à l’infopreneuriat , je vais créer un blog afin de vendre des formations vidéos.
      Savez vous dans quel catégorie du statut de micro entrepreneur cette activité est affiliée ?
      J’hésite entre  » commerçant » et « libéral ».

      Un grand merci d’avance pour votre retour.
      Maxence

      • Lionel

        Bonjour Maxence,

        Merci pour votre commentaire 😉

        Si les vidéos sont issues de votre propre expertise, votre savoir, généralement ce sera du Libéral.
        Si les vidéos s’achètent en ligne et elles sont reçues par support physique (DVD), ça peut être perçu comme Commerçant, de même si ces vidéos ne sont pas de votre propre savoir.
        Si les vidéos ne sont pas de votre propre savoir et que vous les vendez par exemple en créant une plate-forme de mise à disposition de formations vidéo, alors ça pourrait être du service.

        En fait, c’est très subjectif, ce qui va déterminer votre appartenance pour l’administration, c’est la façon dont vous allez rédiger l’objet de votre activité. Car le dernier mot c’est l’administration.

        Il s’agit donc de savoir comment vous voyez votre business. D’analyser chaque type et voir ce qui vous semble le plus cohérent. Ensuite, vous rédigez l’objet de votre activité au moment de la création et si c’est bien fait, l’administration vous placera dans la bonne « case ».

        J’espère vous avoir aidé Maxence,

        Lionel

    • Varlet-Milat

      Je pense que beaucoup de formations vendu par ce biais sont des arnaques à la crédulité.

      • Lionel

        Merci pour votre commentaire.
        C’est très subjectif comme remarque…
        Mais je respecte votre avis 😉

        • VARLET-MILAT

          Bonjour, je ne sais pas si vous connaissez Julien Gallois et ce que vous en pensez ?

          • Lionel

            Je ne connais pas cette personne. Il m’est donc très difficile de vous donner un avis. Et entre nous, je ne suis plus d’infopreneurs depuis longtemps car il y en a des nouveaux « chaque semaine » et comme mon travail n’est pas de faire du recensement, on peut dire que je suis largué à ce niveau 😉

            • Varlet-Milat

              OK merci pour le temps. 😉

    • Thierry Dubois

      Bonjour Lionel,

      Je suis tout à fait d’accord. Le métier de l’infopreneur peut être un métier d’éthique. Mais peu d’entre eux mettent l’apprenant au coeur de leurs préoccupations.

      Par exemple, sans aucune connaissance en techno-pédagogie, l’infopreneur aura bien du mal à apporter
      de la valeur ajoutée à ses formations. Être un bon pédagogue est à mon sens une qualité qu’il doit posséder.

      A ce propos, cet article devrait vous intéresser :
      https://yooteach.com/blog/profil-du-formateur-2-0/

      • Lionel

        Bonjour Thierry,

        Merci pour votre commentaire et pour le partage de l’article 😉
        Je suis entièrement d’accord avec vous, le sens pédagogique est une des compétences clés de l’Infopreneur car c’est ce qui fait cruellement défaut aujourd’hui comme vous le dîtes dans votre article.

        Passez une belle journée et au plaisir de vous lire,
        Lionel

        • Nadège

          Bonjour Messieurs,
          Je trouve l’éthique particulièrement importante. Mais comment s’assurer de la sincérité et honnêteté des « vendeurs » qui emploient ce terme? Car au final, cela reste un argument marketing pour cibler des profils… D’ailleurs, est-ce que, par définition, vendre et faire un profit est éthique?
          Belle journée à vous

          • Lionel

            Bonsoir Nadège,

            Merci pour votre commentaire. Effectivement l’éthique est importante. Et la seule façon de savoir si ce terme est bien utilisé, il faut apprendre à connaître l’Infopreneur. Pour ça, vous pouvez suivre ça chaîne Youtube, le rencontrer en direct ou via une occasion s’il participe à un événement. Lire ses articles (s’ils ne sont pas sous-traités) afin de comprendre les mots qu’il utilise, sa façon de s’exprimer et voir s’il y a un feeling positif que vous pourriez ressentir.

            Pour répondre à votre 2ème question, par définition, « Vendre et Faire un Profit » n’est pas la même chose que le terme « Ethique », ce n’est pas comparable et utilisable dans la même définition. Par contre, « Vendre et Faire un Profit » peut être éthique ou pas.

            Si je vends des armes, ce n’est pas très éthique.
            Si je vends des armes à des personnes sans défense qui se font attaquer et qui doivent impérativement se défendre, c’est un peu plus éthique. Même si la Guerre, tuer des gens, n’est au fond pas éthique.

            Si je vends une formation pour Débutants et que dans mes termes je donne l’impression que c’est pour des « Pros », il y a un problème de ciblage qui pourrait laisser penser que j’arnaque les personnes et avoir de mauvais commentaires ou une mauvaise réputation. Ce n’est donc peut-être pas très éthique…
            Par contre, si je vends une formation pour Débutants ou pour des « Pros » au bon prix avec le contenu attendu, c’est éthique.

            Le terme éthique est très subjectif, c’est vrai… Puisqu’il porte sur un jugement de valeur. Et chacun d’entre nous y plaçons nos propres valeurs derrière ce terme. Donc, il me semble juste de vérifier si les valeurs de l’Infopreneur correspondent aux vôtres.

            Acheter et Vendre, est un échange de valeurs. Il y a des gens qui trouvent normal de payer un téléphone mobile 1000 euros pour la valeur que ça leur apporte et d’autres qui trouvent ça impensable pour le peu de valeur que ça leur apporte. Pourtant, un fait est là, ça se vend. Certains vont dire que c’est éthique et d’autres non…

            Personnellement, je pense qu’il faut se décomplexer vis à vis de l’argent. Ce qu’il faut surtout savoir, c’est si l’investissement que vous souhaitez faire vous sera utile ou pas. Est-ce que vous allez apprendre des choses ou pas. Si vous pensez que oui et finalement vous êtes déçue, faites-vous rembourser. Partout, il y a une garantie. Il faut juste agir dans les temps 😉

            J’espère que cette réflexion vous aidera.

            Passez une belle soirée,
            Lionel

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.