Cet article a été rédigé par l’équipe de David Laroche.

Traverser des périodes de doute profond fait partie des épreuves de la vie. Que l’on soit  ouvrier, homme d’affaires aguerri ou même l’actuel hôte de la maison blanche, il nous arrive à tous d’être confrontés à des situations difficiles qui nous font perdre toute motivation. Il peut s’agir de mauvaises performances au bureau, un projet qui échoue à nouveau, des critiques très négatives, etc.

Il est humain et normal de perdre le moral face à ce genre de situation, mais il est encore plus raisonnable de lever la tête et d’aller de l’avant.

« La plupart des échecs viennent de personnes qui n’ont pas réalisé à quel point elles étaient proches du succès lorsqu’elles ont abandonné. » Thomas Edison.

Autrement dit, seul l’abandon est le véritable échec.

Évidemment, plus facile à dire qu’à faire me direz-vous. En un sens, vous avez raison. Si le chemin du succès était aussi évident, cet article n’aurait même pas de raison d’être. Quoique difficile, il existe toutefois une voie vers le succès. Une voie qui s’arpente plus aisément lorsqu’on dispose du plus important des atouts : la persévérance. 

Dans les lignes qui suivent, vous découvrirez les principales clés de la persévérance et comment s’y prendre pour en faire son mode de vie au quotidien.

Qu’est-ce que la persévérance ? Et pourquoi persévérer ?

« Avec un talent ordinaire et une persévérance extraordinaire, on peut tout obtenir. »

Thomas Fowell Buxton

La réussite n’appartient pas qu’aux personnes les plus talentueuses. Il faut persévérer, voir au-delà de ses croyances limitantes pour transformer un rêve en réalité. Réussir ne vient pas toujours du premier coup, mais à force de persévérance, on en vient à bout.

On peut tout obtenir à force de persévérance. La phrase est un peu clichée certes, pourtant elle revient en permanence dans la bouche des plus grands athlètes et entrepreneurs.

Si Thomas Edison est l’un des physiciens les plus brillants de l’histoire, il a dû persévérer longtemps pour être pris au sérieux.

Quand il était jeune, il fut qualifié de stupide parce qu’il retenait moins facilement que les autres enfants de son âge. Il est même renvoyé de l’école pour cette raison.

Nous sommes alors en 1854 et Thomas est âgé de 7 ans. Plutôt que de se résoudre à cette fin malheureuse, il continue à se passionner. Aidé par sa mère, il apprend en fréquentant la bibliothèque de Detroit. Il ne s’est pas contenté de lire quelques livres, ce sont tous les livres de la bibliothèque qu’il a lu, confia-t-il un jour.

À l’âge adulte, alors qu’il tentait de créer une source permanente de lumière, il fit preuve d’une très grande et également très rare détermination. 6000, c’est le nombre de filaments que Thomas Edison a expérimenté avant de réussir à inventer l’ampoule. Pendant que les autres affirmaient qu’il ne trouvait rien et qu’il ne réussirait jamais après autant d’échecs, il répétait simplement qu’il avait déjà réussi à trouver un millier de façons différentes de ne pas fabriquer une ampoule.

Il arrive en fin de compte à inventer en 1879, la toute première ampoule, qui est aujourd’hui l’ancêtre de tout ce que nous connaissons aujourd’hui comme source de lumière. Par la suite, ce sont au total 1093 brevets que ce brillant ingénieur déposa.

Autre histoire et autre génie, Walt Disney, le fondateur de la compagnie du même nom, a été licencié d’un journal local parce qu’il manquait de créativité, disait son employeur.

Plus tard, il lança sa première entreprise, une petite société d’animation qui fit faillite en moins de cinq ans.

Accablé de dettes et au bord de la ruine, Walt Disney arriva tout de même à surmonter cette rude épreuve au cours de laquelle il arrivait à peine à payer ses factures et fut même contraint de manger de la nourriture pour chiens.

Réunissant ses tout derniers dollars, Walt Disney se rend à Hollywood pour y essayer à nouveau de faire fortune. Mais il échoua, à nouveau.

Il dessinera plus tard Mickey Mouse. On lui répétait sans cesse que Mickey Mouse, une souris géante, ne plairait à personne, et qu’il fallait qu’il se sorte cette idée de la tête.

Plus tard, Walt Disney pensa à créer un parc d’attractions, où les enfants viendraient s’amuser avec leurs héros d’animation, Mickey, Blanche Neige, etc. Sur ce projet également, il fut critiqué. Mais au final, c’était bien le début d’une très belle et grande aventure qui continue jusqu’à ce jour.

Des histoires à l’image de celles de Walt Disney existent par millier.

Jan Koum a failli être embauché chez Facebook, mais il a échoué si près du but. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, il s’est remis au travail et a développé WhatsApp, application qu’il vendra plus tard à Facebook, pour la belle somme de 19 milliards de dollars.

Jack Ma a vu sa candidature refusée plus d’une vingtaine de fois. Plus d’une dizaine de fois, il a essayé d’intégrer Harvard, l’université de renom, mais son dossier a été rejeté à chaque fois. Au lieu de perdre la face, il a continué à travailler, et est aujourd’hui l’homme le plus riche d’Asie, dont la fortune est estimée à 48 milliards de dollars.

Qu’ont-elles en commun, toutes ces personnes au succès presque imaginaire ? Jack Ma, Jan Koum ou Walt Disney… Ce ne sont pas les personnes les plus intelligentes de ce monde. Ce sont juste des personnes qui ne se sont pas arrêtées malgré les échecs.

La persévérance est également l’art de tirer les justes leçons de chaque échec, chaque faux-pas. Et c’est elle qui assure le succès dans toute entreprise humaine. Le premier avion, la première voiture, le premier vol dans l’espace… Chacune de ces grandes réussites porte en elle l’histoire de milliers d’échecs en amont. Toutes les personnes qui ont réussi sur le plan personnel et professionnel s’accordent à le dire. Persévérer est donc la clé qui vous mènera au succès dont vous rêvez.

Prenez conscience de la force de la persévérance

« La force ne vient pas du fait de gagner. Tes luttes développent tes points forts. Lorsque tu passes par des difficultés et que tu continues malgré tout, voilà ce qui fait ta force. »

Arnold Schwarzenegger

La vraie force consiste à aller de l’avant malgré toutes les difficultés que nous rencontrons. À un moment donné de votre vie, vous avez sans nul doute déjà été obligé d’apprendre une nouvelle compétence.  L’on vous a certainement déjà dit une fois de quoi vous n’étiez pas capable. Mais vous avez tenu le coup, vous vous êtes accroché, vous avez réussi et vous êtes devenu plus fort. Rappelez-vous-en !

Rappelez-vous de l’impact à ce moment de votre vie. Rappelez-vous l’effet qu’a eu le simple fait de ne pas abandonner à chaque fois que vous auriez pu. La persévérance n’est pas une qualité d’office innée. Il nous est tous déjà arrivé de faire preuve de persévérance par le passé. Mais pour en faire une véritable habitude, un mode de vie au quotidien, vous devez cultiver et entretenir cet état d’esprit.

Créez vos repères de persévérance

« Je suis convaincu que près de la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs prospères des non-réussis est la pure persévérance. »

Steve Jobs

À l’instar des entrepreneurs, nous échouons très souvent dans la vie. Échouer dans le sens de perdre toute motivation, être confronté à un doute qui nous fait hésiter, douter du bien fondé de ce que nous rêvons d’accomplir…

Parfois nous échouons, tout simplement, dans le sens propre du terme. Peut-être à un test, à un concours, à faire démarrer un projet. Les meilleurs entrepreneurs connaissent également ses périodes sombres, mais puisque ce sont les meilleurs, ils connaissent également les clés stratégiques pour retrouver la motivation.

Que vous soyez entrepreneur ou non, la première façon de surmonter une épreuve est de se rappeler systématiquement de l’objectif que vous souhaitez atteindre. De cette manière, vous ramenez à la surface le bien fondé à la base de votre projet.

Pensez ensuite à l’impact qu’aurait la réussite de ce projet dans votre vie. Visualisez-le, ressentez cet impact. Il ne s’agit pas ici que du bien fondé de votre projet, mais des réelles motivations qui vous poussent à travailler sur ce projet.

Si vous manquez de force, et que cela peut vous aider, rappelez-vous de toutes ces fois où vous avez déjà persévéré et avez réussi.

Apprenez à persévérer en toute circonstance

« La persévérance est le dur travail que tu fais après être fatigué par le dur travail que tu as déjà fait. »

Newt Gingrich (homme politique, écrivain et conseiller américain)

Après de durs efforts consentis, persévérer consiste à fournir des efforts supplémentaires pour affronter les évènements avec résilience, se relever après l’échec, se renforcer au lieu de se défiler. Ne jamais renoncer tout simplement. Pour réussir dans la vie, vous devez apprendre à vivre l’instant présent “autrement”.

Il va sans dire que persévérer systématiquement est une qualité qui s’acquiert, se développe et s’entretient avec du temps et beaucoup d’expériences. Voici quelques conseils pour apprendre à persévérer en toute circonstance : 

  • Recentrez votre motivation. Faites appel à vos repères de motivation. Prenez quelques minutes pour vous. Quelques minutes pour penser à mettre de l’ordre dans votre tête et dans votre cœur.
  • Acceptez ce qui est déjà arrivé. Les plus grands échecs précèdent les plus belles réussites. Arrêtez de penser que le sort s’acharne sur vous particulièrement. Acceptez et apprenez à aimer vos échecs et comme le suggère Jean Jacques Goldman, portez un toast à vos actes manqués. Tout le monde traverse des périodes sombres et difficiles à vivre. Mais tout le monde n’en meurt pas pour autant. Pourquoi vous donc ?
  • Faites une liste de ce que vous pouvez faire dans l’immédiat. Commencez par les plus petites actions que vous pouvez réaliser, puis enchaînez par des actions un peu plus complexes. Faites en sorte de viser des objectifs réalistes mesurables et atteignables.
  • Passer à l’action tout simplement. Le plus dur, c’est de s’y remettre. Essayez de vous remettre en selle avec la plus petite action possible. Ensuite, continuez sur la même lancée. À force, vous retrouverez de plus en plus de force pour avancer et gagner en motivation.
  • Savourez et fêtez les petites victoires. Les petites réussites sont toutes aussi importantes que les grandes. Un cumul de plusieurs petites victoires vaut bien de grandes avancées dans votre projet.
  • S’il le faut, faites un break. L’on n’en a pas souvent conscience, mais le fait d’arrêter de penser à une chose vous permet d’y voir plus clair. S’il le faut donc et que vous avez du mal à vous recentrer, inspirez un grand coup.
  • S’entourer des bonnes vibrations. Il est bien connu que votre cercle social influence énormément votre mental, votre motivation et vos résultats. Entourez-vous donc des bonnes personnes. De personnes visionnaires comme vous qui savent entreprendre et aller de l’avant. S’il faut que votre cercle soit réduit à une toute petite poignée de personnes, ce n’est pas un problème en soi. N’oubliez pas que l’ami de tout le monde n’est l’ami de personne en réalité.

Ne pas confondre persévérance et entêtement

Il est très simple de confondre la persévérance à l’entêtement et l’obstination aveugle et insensée. Notez donc la différence.

L’entêtement consiste à rester sourd face au bon sens, à la logique, la raison et l’intuition. La persévérance au contraire est soutenue par de profonds arguments et réflexions.

L’entêté pourrait considérer qu’en réitérant la même opération de la même manière des dizaines et des dizaines de fois sans rien changer apporterait quelque chose de différent au résultat. Une personne persévérante à l’inverse peut changer de stratégie ou de direction dans la seule optique d’atteindre ses objectifs. 

La persévérance se conjugue avec le travail

Parfois, vous devez vous l’avouer, si vous n’avez pas de résultat, c’est parce que vous n’avez pas fourni suffisamment d’efforts. Si c’est votre cas, pensez surtout à redoubler d’efforts et si cela ne marche pas, quadruplez les efforts.

Nous souhaitons tous atteindre nos objectifs, mais peu sont réellement prêts à faire ce qu’il faut pour y arriver. L’on se console avec des discours mensongers qui excusent notre paresse ou encore de la procrastination intelligente. Le succès ne fait pas de compromis, et pour réussir que ce soit dans votre couple, votre passion ou projet professionnel, il faudra bien que vous “fassiez” ce qu’il y a à faire.

Ce n’est pas évident au début, mais à force d’exercice et d’expérience, vous arriverez à adopter la persévérance comme mode vie pour réussir dans la vie. Ne stressez pas à l’idée de ne pas avoir de résultats et de célébrer les mini-avancés.

Pour aller plus loin et persévérer, même dans la plus grande des tourmentes, cette video vous apporteras quelques clés utiles.


Lionel
Lionel

Je suis l'auteur du blog Une-Vie-Geniale.com, je partage avec vous des réflexions ou des expériences personnelles, parfois idiotes, parfois sensées.. Qui suis-je pour vous donner des conseils ? Personne de plus important qu'un autre être humain.. Lisez et si ça résonne chez vous, partagez :-)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.