Créer un blog dans l’objectif de vivre de son blog amène les fameuses questions :

  • Comment dois-je déclarer les revenus de mon blog ?
  • Quel statut ou régime juridique pour un blogueur ?
  • Est-ce que ça va me coûter cher de me déclarer ?
  • Quels sont les risques ?
  • Est-ce que je dois me déclarer en tant que Micro-Entrepreneur (Autoentrepreneur) ?

Créer son entreprise fait peur. C’est un engagement personnel et il y a tellement d’idées reçues sur le sujet et tellement d’exemples d’entreprises qui ferment ses dernières années que beaucoup de personnes restent frileuses à l’idée de se lancer.

Mais pourtant, d’après une récente étude, 6 jeunes sur 10 de moins de 30 ans déclarent vouloir un jour créer leur entreprise.

Pourquoi ?

Le travail est de plus en plus rare et il devient très courant aujourd’hui de cumuler plusieurs jobs. 87% des jeunes de moins de 30 ans considèrent la sécurité de l’emploi comme inaccessible.

Et créer son entreprise, représente souvent une possibilité de s’épanouir au travail, d’obtenir une rémunération plus juste et surtout, d’avoir un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

Le travail salarié n’est aujourd’hui plus le modèle économique. Il est donc temps pour l’Etat et ses Mafieux de réellement (disparaître) réformer le monde de l’entreprise et d’offrir de véritables opportunités de développement pour les Entrepreneurs. La France n’a jamais été perçue comme le pays de l’Entrepreneuriat (Pourtant des idées, il y en a beaucoup en France !) mais plutôt comme celui de l’assistanat et du salarié qui fait grève pour 10 euros de plus sur son salaire…

Bref, vous l’aurez compris, les grèves ne servent plus à rien aujourd’hui à part se donner en spectacle devant la mafia politique qui s’éclate de rire et se fou royalement et ouvertement du peuple (souverain?)

Mais revenons au sujet des Blogueurs… La politique n’a jamais été un sujet paisible 🙂 (c’est peut-être pour ça qu’il y a tant de guerres sur cette planète)

 

Micro-Entrepreneur pour les Blogueurs en France

micro-entrepreneur blogueurVous avez créé votre blog, vous avez un ou plusieurs produits à vendre et des clients prêts à investir ?

La solution est Micro-Entrepreneur (ex Autoentrepreneur). C’est le régime (et oui c’est pas un statut) le plus simple et le plus approprié pour déclarer les revenus de votre blog en France.

Les avantages d’être Micro-Entrepreneur pour les blogueurs :

  • La déclaration d’activité se fait en quelques clics sur le nouveau site officiel Guichet-Entreprises.fr
  • La gestion est simplifiée
  • Vous ne payez vos cotisations sociales QUE si vous réalisez du chiffre d’affaires
  • Ça vous permet de tester votre idée et votre marché librement et sans risque
  • Pas de TVA à facturer, vous avez donc TOUS vos prix en Hors Taxe par défaut
  • L’installation en tant que blogueur Infopreneur ne vous coûtera que quelques euros par mois (environ 30 euros / mois, ce qui inclus votre hébergement web et les outils nécessaires au fonctionnement de votre blog pro) ce qui est un plus (+) vous allez comprendre pourquoi.

 

Micro-Entrepreneur : L’inconvénient MAJEUR

  • Vous ne pouvez pas récupérer la TVA que vous payez si vous avez une activité d’Achat/Revente puisque vous ne pouvez pas facturer la TVA. C’est un inconvénient majeur pour les activité de Commerce ou si vous avez besoin de matières premières en tant qu’activité Artisanale.
  • Vous ne pouvez pas déduire vos charges et vos investissements. Par exemple vous achetez du matériel, vous ne pourrez pas déduire le coût de se matériel de votre chiffre d’affaires au moment de votre déclaration de C.A. La raison, c’est qu’en tant que Micro-Entrepreneur, vous payez vos cotisations sur le C.A encaissé.

Cependant, cet inconvénient n’en n’est généralement pas un pour le Blogueur Infopreneur car il y a très très très peu de frais pour faire tourner l’activité. Vous avez quasiment 97% de marge commerciale sur vos produits en ligne.

Là où c’est un problème, c’est si vous voulez faire connaître votre activité en tant que Micro-Entrepreneur par des partenariats ou l’affiliation à moins de passer par une plate-forme d’affiliation qui encaisse à votre place les sommes.

Je m’explique :
Si vous vendez un produit 100 euros. Que vous proposez 50% à un partenaire pour faire votre promotion, les 50 euros que vous reversez à votre partenaire ne sont pas déductibles. Vous allez donc payer des cotisations sur 100 euros et pas 50 euros… Ce qui fait une énorme différence !

Soyez vigilant quand les Pros du Webmarketing vous disent qu’avec l’Affiliation vous faîtes décoller vos revenus 🙂
Car tout dépendra si vous êtes Micro-Entrepreneur ou en Société (personne morale).

D’où l’importance de prendre en compte la façon dont vous allez développer votre activité au moment de votre déclaration.

Le régime Micro-Entrepreneur est idéal pour TESTER votre idée. Mais si vous avez des partenaires solides pour vous aider à développer votre entreprise, vous devrez dès le départ commencer en SOCIETE. Ce qui impose un investissement financier à l’installation plus important.

 

La Cotisation Foncière des Entreprise (CFE)

Cette cotisation annuelle correspond au local/bureau qui permet d’exercer votre activité (même si vous êtes chez vous bien au chaud). Elle est obligatoire pour toutes les entreprises y compris le Micro-Entrepreneur. Dès que vous commencez à entrer du chiffre d’affaires, cette cotisation est due. La première année vous n’êtes pas éligible mais ensuite c’est une cotisation que vous devez régler chaque année.

Le montant de la CFE varie en fonction de votre chiffre d’affaires et de la valeur correspondant à l’espace du logement que vous mettez à disposition pour exercer votre activité. En général, la CFE ne dépassera pas les 500 euros pour un blogueur.

A la fin de votre première année d’exercice, vous recevrez un formulaire de déclaration qui servira à calculer le montant de votre CFE pour l’année suivante.

 

Comment Déclarer Votre Activité de Blogueur Pro Micro-Entrepreneur ?

guichet_entreprise micro-entrepreneur blogueurLe problème qui arrive régulièrement à la déclaration d’activité c’est justement le choix de l’activité à proprement parler. Récemment, le terme « Blogueur » a fait son apparition dans le choix de l’activité. Cependant, même si le terme existe, il n’est pas réellement reconnu. Car effectivement, ça veut tout dire et rien dire…

 

Qu’est-ce que réellement un blogueur ?

Si c’est juste tenir un blog, il n’y pas de revenus…

Et pourtant des blogueurs gagnent leur vie ou réalisent du chiffre d’affaires soit :

  • par la publicité (Adsense, Articles sponsorisées etc…)
  • par la vente de produits ou services

Pendant longtemps je me suis posé la question à savoir quel devait être l’activité que j’allais déclarer. Car je ne voulais pas être placé dans une case et ne plus pouvoir en sortir.

Par exemple, indiquer que je suis Webmarketeur m’impose de ne faire que du Marketing pour les entreprises avec la mise en place de stratégies. Or, ça n’est pas le cas, je ne fais pas QUE ça, même si c’est pourtant ma thématique première.

  • Formateur ? Déclarer une activité de formateur est très encadré et trop limité. En tout cas, ce n’est pas la vision du métier que j’exerce.
  • Vendeur ? Comme je crée des produits numériques en ligne et les vends, j’ai pensé à déclarer une activité de Commerce. La raison, c’est que le plafond du Chiffre d’Affaires minimum est plus élevé pour une activité de Commerce (82 800 € en 2017) que pour du Service (33 100 € en 2017).

Après avoir demandé conseils à plusieurs personnes qualifiées, j’ai entendu tous les avis possibles et contraires.

Une activité commerciale, c’est Acheter et Revendre. Je n’entre donc pas dans cette catégorie, même si certains me disaient que SI !

On m’a même dit que je pouvais entrer en tant qu’activité Artisanale car la création d’un produit numérique nécessitait la manipulation d’outils (logiciels)… C’est dingue !!! La définition d’une activité Artisanale, c’est de travailler une matière première avec ses mains et d’en faire autre chose (par exemple : Créer une table)

Finalement, je me suis orienté vers le service. Car au fond, ce que je vends, c’est mon savoir, mon expérience et donc, je donne du conseil.

  • Un Blogueur Infopreneur sera généralement considéré comme un Consultant, Conseillé ou Expert.
  • Si votre blog génère des revenus par la publicité uniquement, il y a une ligne prévue pour ce type de revenus d’activité au moment de votre déclaration.
  • Si vous êtes vraiment un blogueur, c’est-à-dire que vous êtes payé pour rédiger des articles, dans ce cas, vous devez indiquer que vous êtes Rédacteur Web. Car un blogueur est un rédacteur.

 

La question qui est venue ensuite c’est RSI, URSSAF, CIPAV ?

Là aussi, ça a été un vrai casse-tête me concernant ! De plus, avec tous les problèmes qui circulent autour de cette mafia organisée et imposée par l’Etat autour du R.S.I, je n’avais vraiment pas envie d’être pleinement dans cette catégorie…

Ayant un ami et client Meilleur Ouvrier de France qui est Libéral à l’URSSAF (pour ses cotisations) et dépend donc de la CIPAV (pour sa retraite), c’est ce qu’il m’a conseillé. Il m’a dit qu’en tant que Libéral, il est plus libre. Et comme j’ai un penchant très prononcé pour le mot LIBERTE, J’ai donc officiellement définit mon activité comme étant Libérale à l’URSSAF pour mes cotisations et dépendant de la CIPAV pour ma retraite.

Comme quoi ça ne tient à rien pour me conseiller, même si au fond ça ne doit pas changer grand chose…

Conclusion : Même si la déclaration de l’activité en Micro-Entrepreneur se fait en quelques clics, les choix que vous faîtes lorsque vous cliquez ont vraiment intérêt d’être réfléchis. Evidemment, la Micro-Entreprise est flexible concernant le choix de votre activité et ce qui se passera réellement une fois que vous exercerez. Cependant, c’est la paperasse qui est longue (comme d’habitude) et si vous faîtes des changements, il faut s’attendre à ce que (peut-être) ça se perde, que ça ne soit pris en compte à temps etc… Donc si vous le pouvez, essayez de bien définir votre activité aussi précisément que possible avant de vous déclarer.

 

questions micro-entrepreneur blogueur

Les Questions Importantes à Vous Poser Avant de Déclarer Votre Activité de « Blogueur Pro »

  • Quel sera ou quel est votre modèle économique ?
    • Achat / Revente = activité de Commerce
    • Création manuelle = activité Artisanale
    • Rien de physique = activité de Service
  • Est-ce que l’activité est réglementée ? (par exemple, un Architecte, un Avocat, un médecin etc…)
  • Est-ce que vous devez passer un stage obligatoire ? (par exemple, un Plombier qui doit obligatoirement s’inscrire au Registre des Métiers. Le coût du stage est donc à prendre en compte au démarrage)
  • Est-ce que vous devez contracter une assurance spécifique ?

Vous allez me dire : « mais moi je suis juste blogueur ! »
Effectivement, mais par exemple vous pouvez être blogueur et vous installer en tant que Plombier et dans ce cas, il faut passer le stage.

Mais, vous pouvez aussi être un ancien Plombier, fermer votre activité d’Artisan et créer un blog pour donner des conseils aux particuliers qui bricolent en Plomberie. Dans ce cas, vous n’êtes plus Artisan, mais peut-être un Infopreneur en Plomberie (expert en plomberie qui vend ses conseils par des formations en ligne).

 

Un conseil : Si vraiment vous n’arrivez pas à bien définir votre activité au moment de votre déclaration, je vous conseille de vous faire accompagner. Pour ça, il y a un service qui est de bonne qualité et spécialisé pour les Micro-Entrepreneurs (Autoentrepreneur), c’est EvoPortail.fr

Ce service est payant, mais au moins vous avez des réponses à vos questions et surtout, vous pouvez avoir un véritable entretien téléphonique avec des personnes qui font l’effort personnel de comprendre votre projet pour que vous fassiez le bon choix au moment de votre déclaration d’activité.

Puis, ce service met à votre disposition un logiciel complet pour vos factures ce qui est bien pratique si vous ne savez pas comment faire. Tout est noté, vos recettes, vos achats et vous pouvez même créer des devis facilement.

Puis, lorsque vous devez déclarer votre chiffre d’affaires, le service vous envoie un rappel pour ne pas oublier 😉

Pour un Entrepreneur, qu’il soit en Micro-Entreprise ou en Société, il est important d’être accompagné et de ne pas croire que vous pouvez TOUT faire seul. C’est le meilleur moyen de vous planter et de vous retrouver avec des dettes, des arriérés et autre joyeusetés de l’administration française 🙂

 

Quand Faut-il Déclarer Votre Activité de Blogueur ?

La loi dit que dès que vous entrez 1 euro, vous devez facturer et donc, déclarer votre activité. Dans la réalité, ça se passe rarement comme ça, surtout lorsque les revenus sont encaissés sur Paypal par exemple et que vos clients sont en général des particuliers… Mais sssshhhuuuut, c’est tabou !

En fait, vous pouvez débuter votre activité et tester si votre produit ou service va se vendre avant même de déclarer votre activité officiellement et ceci en toute légalité. Vous devez juste conserver les premiers revenus sur le compte et ne pas y toucher. Vous devez aussi, créer les factures pour chaque vente.

Attention, je ne vous ai pas dit de détourner le magot :-))

Vous avez la possibilité d’émettre une facture en indiquant à la place de votre SIREN que les formalités sont en cours. Vous devrez bien entendu mettre à jour la facture avec le bon numéro de SIREN dès que vous l’aurez obtenu et la renvoyer à votre client.

Si vous voyez que votre produit ne se vend pas comme vous l’espériez, remboursez vos clients en disant la vérité : « Le produit n’a pas généré le chiffre d’affaires souhaité pour le vendre à plus grande échelle, donc j’abandonne cette idée et je vous rembourse intégralement, merci de votre compréhension ».

Si au contraire, vous voyez que votre produit se vend plutôt bien, alors déclarez votre activité !

 

Comment bien démarrer votre activité de Blogueur Pro ?

Il arrive souvent que le blog se crée en marge d’une autre activité salariée (CDD, CDI, Intérim). Ce qui est logique car les revenus d’un blog se construisent avec le temps.

Ce qui implique donc d’investir du temps sur votre temps libre pour développer votre blog. Il faut compter environ 1 à 2 ans pour dégager un revenu intéressant dans la mesure où vous êtes consistant dans vos actions. Ce qui implique donc de travailler encore au moins 1 à 2 ans chez votre employeur adoré.

Ce qui se fait aussi, c’est que si vous avez des droits de chômage, vous avez la possibilité de développer votre blog pendant cette période. Mais ATTENTION ! Une activité de blogueur n’est pas reconnue et encore moins au Pôle Emploi. Et si vous passez plus de temps à regarder la télé et flâner à la place de développer votre activité, c’est le plantage assuré.

 

Voici 2 solutions pour créer votre blog

1- Vous êtes débutant et vous voulez commencer votre blog sans pression
Cliquez ici pour mettre en place votre blog passionnant

2- Vous voulez foncer et créer maintenant un Blog Pro
Cliquez ici pour appliquer la méthode pas à pas

 

Vous savez presque tout sur le choix du statut juridique pour déclarer votre activité de Blogueur Pro. Micro-Entrepreneur (ex Autoentrepreneur) est le meilleur statut ou plutôt régime pour exercer votre activité librement. Pour approfondir le sujet car ce n’est pas ma spécialité, vous pouvez visiter le site Microentreprendre qui vous donnera tous les détails avec beaucoup de précisions sur le régime du Micro-Entrepreneur.


Lionel
Lionel

Auteur d'une solution pour les passionnés qui veulent entreprendre, Lionel vous conseille dans les domaines du Blogging et de l'Evolution Personnelle. Pour Lionel, suivre ses passions, partager ce qui fait de vous un Être "unique" est une base essentielle pour s'épanouir.

    20 replies to "Micro-Entrepreneur le Statut Juridique Pour un Blogueur Pro ?"

    • michel

      Bonjour Lionel,

      Merci pour toutes ces informations.
      Je souhaite commencer par de l affiliation comme karen, du coup comment déclarer les revenus issus de cette activité ?

      Cordialement,
      Michel

      • Lionel

        Bonjour Michel,

        Merci pour la question.

        En fait, il suffit d’avoir une activité déclarée (Micro-Entrepreneur par exemple) et d’effectuer une facture en prestation de service correspondant au montant perçu par la société.
        Puis vous déclarez ce montant dans l’espace dédié à votre déclaration de chiffre d’affaires.
        J’espère avoir répondu à votre question.
        Bonne soirée Michel
        Lionel

    • Agnes JACOBZONE

      Bonjour Lionel,

      Merci pour votre site dont les articles sont très intéressants et donnent beaucoup de réponses à nos questions.
      Mais j’ai toute fois une question :
      Je voudrais m’installer comme blogueuse et apparemment le statut d’auto entrepreneur serait le mieux.
      D’ici un mois je serai demandeur d’emploi et pour palier au manque de revenu je voulais vendre mes photos à des agences multiples (immo, gites, etc…)
      Alors voici ma question : est ce possible d’être à la fois auto entrepreneur et inscrit à la chambre des métiers?

      Merci par avance pour votre réponse

      Agnès

      • Lionel

        Bonjour Agnès,

        Désolé du retard de ma réponse.
        Oui, il est possible d’être inscrit à la fois en tant que Micro-Entrepreneur et à la chambre des métiers.

        Lionel

    • Fatima

      Bonjour Lionel

      Je suis actuellement blogueuse culinaire et je souhaite en faire mon activité principale sauf que je suis complètement perdue dans le choix de la catégorie.
      J’ai plusieurs projet à dévellopper autour de mon blog :
      – ouverture d’une boutique en ligne de petits accessoires de cuisine
      – l’écriture de livre de cuisine avec photos par l’intermédiaire de maisons d’éditions
      et ce qui est d’actualité :
      – je vends mes photos auprès d’une agence de photo culinaire
      – j’écris des articles sponsorisés.
      Est ce que pour l’instant la catégorie rédacteur web me correspond et comment se passe pour la vente de mes photos ?
      Bien cordialement

      • Lionel

        Bonjour Fatima,

        Merci pour votre commentaire.

        Je vous invite à vous rapprocher d’un conseiller spécialisé qui pourra mieux vous aider, car il s’agit surtout d’un avis personnel 😉

        La bonne question est : qu’est-ce qui vous rapporte le plus ?
        Si c’est la rédaction web alors, oui, vous êtes dans la catégorie « rédacteur web ».
        Et dans ce cas, la vente de vos photos culinaires devient un complément d’activité pour votre CA et vous déclarez alors ce CA dans la bonne rubrique.

        Si, par exemple, l’activité de vente de photos devenait plus importante, alors vous devrez effectuer une modification d’activité auprès de l’administration.

        J’espère vous avoir éclairé Fatima.

        Bon week-end
        Lionel

    • karen

      Bonjour Lionel,

      L’article est tres bien fait, mais c’est moi qui ne sais pas ou me mettre 🙂
      Je demarre mon blog mais pas encore de status car je voudrais eviter la rsi et j’ai peur de me tromper !
      Avez vous une suggestion :

      Avec le blog je vais faire
      – Vente de produits numeriques
      – De l’affiliations
      – Vente de produits physiques
      – Coaching via skype
      – Guide local

      Pas forcement tout toute suite ni dans cet ordre mais pour bien choisir je pense que je devrais tout integrer..
      D’ou ma confusion !

      Merci en tout cas pour une suggestion et merci beaucoup pour l’article tres detaillé 🙂

      • Lionel

        Bonsoir Karen,

        Merci pour le commentaire.

        Voici 2 éléments qui vont vous aider et peut-être même vous permettre de lâcher la pression sur le statut 😉

        1ère chose : Est-ce que vous avez encaissé un premier client ce mois-ci ou pensez-vous que dès le mois de septembre vous allez commencer à encaisser des clients ?

        C’est important de le savoir, car bien souvent, il arrive de penser au statut alors que rien n’est en place pour commencer à encaisser les premiers clients. C’est-à-dire, avoir une offre commerciale claire et disponible. Si c’est le cas, alors, la 2ème chose ci-dessous va vous aider. Sinon, vous pouvez encore attendre avant de déclarer votre activité.

        2ème chose : Quelle est l’activité commerciale la plus importante sur laquelle vous voulez commencer votre activité ?
        C’est une question importante car c’est en fonction de ça que vous allez déterminer l’objet de votre activité et donc, si votre activité principale est une activité Libérale, de Service ou d’Achat/Vente.

        Vous ne pourrez pas englober les 3 d’un seul coup dans l’objet de votre activité. Mais vous pouvez déterminer celle qui sera l’activité principale à partir de ce que vous souhaitez faire principalement sur votre blog. Ensuite, lorsque vous proposerez d’autres offres qui font partie d’une autre catégorie, vous pourrez les déclarer sans aucun problème dans la rubrique appropriée.

        Ce qu’il faut surtout déterminer, c’est l’activité principale.

        Est-ce la vente de produits numériques ?
        Est-ce l’affiliation ?
        Est-ce la vente de produits physiques ?
        Est-ce le coaching ?
        Est-ce Guide local ?

        J’espère vous avoir aidé Karen 🙂

        Lionel

        • karen

          Merci beaucoup vraiment de votre reponse Lionel,

          Cela m’aide beaucoup. Surtout a me relire je me dis que il y’aura bien trop de choses !
          Aucun client pour l’instant car je demarre a peine. Je pense que le plus simple sera de demarrer avec de l’affiliation et peutetre des produits numerique. Suivi par des produits physiques.

          Merci encore 🙂
          karen

    • Anger

      Bonjour Lionel.

      Je viens de découvrir votre blog en faisant mes recherches.
      Je compte bien lancer mon blog d’ici quelques temps avec de l’affiliation.
      Et dans un second temps j’aimerais lancer un shop en ligne avec de la vente de produit qui seront créer ( par mon amie ) .

      Puis-je créer ses deux activités sous un même statut de micro-entrepreneur ???

      Je suis salarié , cela ne pose pas de soucis tant que l’on prévient son RH ,n’est-ce pas ?

      Merci pour votre travail malgré le flou qui m’entoure encore. 😀

      Cordialement.
      Chris

      • Lionel

        Bonjour Chris,

        Merci pour votre commentaire.

        Oui, vous pouvez exercer ces 2 activités avec le même statut.
        Il faudra juste séparer les 2 types d’encaissement à votre déclaration mensuelle
        ou trimestrielle à l’URSSAF (pour plus de détails, je vous invite à vous rapprocher
        d’un service compétent).

        Vous n’êtes pas obligé de prévenir votre employeur sauf si cette activité a un lien direct avec votre emploi actuel ou si vous êtes employé de la fonction public (cette dernière est d’ailleurs très stricte).

        Bonne journée Chris,
        Lionel

        • Anger

          Merci pour vos réponses.

          Cordialement. 🙂

    • nicolas

      Bonjour Lionel,

      Quel code APE choisir pour l’activité d’infoprenariat ?

      Cordialement,

      Nicolas

      • Lionel

        Bonjour Nicolas,

        Le code APE est déterminé par l’organisme.
        Et fonction du code APE qui sera attribué vous serez catégorisé comme activité commerciale (achat/revente), service ou libéral
        Le code APE est déterminé en fonction de l’objet de votre activité.
        C’est pour ça que vous devez être précis pour permettre à l’organisme de vous classer.
        Pour de l’infoprenariat, c’est en général la transmission d’un savoir, donc libéral.
        Mais tout va dépendre de plusieurs critères que vous seul pouvez déterminer.
        – Votre marché
        – La façon dont vous souhaitez vous positionner sur votre marché
        – La façon dont vous souhaitez commercialiser vos offres.

        La CCI de votre département / région peut vous aider. Ainsi que les organismes comme EVO PORTAIL spécialisé dans le régime du Micro-Entrepreneur (ex autoentrepreneur)

        A bientôt Nicolas,
        Lionel

    • Marie

      Bonjour,

      Et merci beaucoup pour ces éléments! Je suis justement entrain de me casser la tête pour savoir dans quelle catégorie me positionner.

      J’ai un blog depuis 2 ans qui traite de l’art de vie autour du naturel (fabriquer ses cosmétiques, mode de vie zéro déchet, minimalisme, véganisme) et je souhaite le développer afin d’en faire mon activité principale. Je propose aujourd’hui du contenu gratuit, et mon projet est de proposer des formations en ligne, e-book,coaching, voire même des espaces membres par abonnement type « club privé ». Si je me base sur ton article, je déduis que je n’appartiens donc pas à la catégorie « blogueur pro ». Je compte également faire de l’affiliation et des billets sponsorisés, mais cela restera très ponctuel.

      Le doute du choix reste entier puisque dans la catégorie « commerciale », on retrouve bien le « e-learing » ou encore « ventes de services et abonnements informatiques ». Dans la catégorie « libérale », je vois bien « blogueur pro », mais rien au niveau des intitulés sous la catégorie « services » qui pourrait répondre à ce que je souhaite faire.

      Je vous aurais bien mis les liens de mes ressources, mais il est visiblement impossible d’en ajouter dans les commentaires.

      Bref, vous l’aurez compris, je suis un peu perdue avec tout ça, peut-être pourriez-vous me venir en aide.

      D’avance merci pour votre attention.

      Marie

      • Lionel

        Bonjour Marie,

        Merci pour ton commentaire.

        Pour t’aider dans ta réflexion, voici ce que tu dois retenir.

        Si tu souhaites vendre ton savoir c’est du libéral.
        Si tu souhaites vendre un produit palpable (création ou achat/revente) c’est du commerce
        Si tu souhaites vendre un service alors c’est du service 🙂

        Ce qu’il faut retenir aussi c’est l’intitulé de ton activité. Comment tu la décris ?

        Car c’est cette description qui va permettre aux administrations de vous classer. Car oui, c’est eux qui ont le dernier mot. Il faut donc bien décrire votre activité.

        A bientôt,
        Lionel

        • Marie

          Bonjour Lionel,

          Et merci pour ta réponse !
          Comme évoqué je souhaite créer du contenu type formations en ligne, et e-book (donc produits non palpable) + coaching en ligne.

          Dois-je considérer que cela appartient au secteur du services ou vente de savoir ?

          D’avance merci pour ces précisions!

          Marie

          • Lionel

            Bonjour Marie,

            Comme indiqué, il s’agit alors du Libéral. Il s’agit bien de vendre votre savoir, votre expertise.

            A bientôt Marie,
            Lionel

    • Caddy

      Bonjour Lionel,

      Je suis tombé par hasard sur ton blog au cours de mes pérégrinations.

      Je tiens à te remercier pour avoir conseillé à ton audience mon site comme apportant beaucoup de précision sur le REGIME du micro entrepreneur.

      Bonne continuation et bien cordialement.

      • Lionel

        Bonsoir Caddy
        Merci pour ton passage sur le blog 🙂
        A bientôt et bonne continuation également

Leave a Reply to nicolas Cancel Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.